Eglise Apostolique
Eglise Apostolique

Culte                              du dimanche               11 février 2018

L’église persécutée

 

Souvenez-vous de ces premiers jours…Hier, aujourd’hui, et demain ?

Hébreux 10 : 32-34

32  Rappelez-vous donc les premiers temps (après votre conversion). À peine aviez-vous été éclairés de la lumière de Dieu, que vous avez eu beaucoup à souffrir, mais vous avez tenu bon. 

33  Tantôt on vous a publiquement injuriés et tournés en dérision, vous avez eu, à subir des persécutions et de mauvais traitements, tantôt vous étiez prêts à soutenir ceux qui étaient traités ainsi et vous avez pris part moralement à leurs souffrances. 

Hébreux 13 V 3

Ayez le souci de ceux qui sont en prison, comme si vous étiez enchaînés avec eux, et de ceux qui sont maltraités, puisque, vous aussi, vous partagez leur condition terrestre.

 

L’auteur de l’épître aux Hébreux est anonyme

Cette lettre est destinée à des chrétiens d’origine juive.

Le contexte: ces chrétiens subissaient probablement une sévère persécution d’ordre social et physique.

A la fois de la part des juifs et des Romains.

L’auteur de cette épitre veut encourager les chrétiens à tenir ferme.

 

 

 

1- Hébreux 10 v32 « Souvenez-vous de ces premiers jour »

La persécution arrive souvent dès les premiers jours d’une église.

Pourquoi? Parce que ceux qui se convertissent quittent la croyance suivie par la majorité. L’opposition est particulièrement forte et féroce lorsque nous faisons le choix de suivre Christ. Voilà pourquoi la persécution va souvent de pair avec la croissance de l’Eglise.

 

Exemples dans le monde aujourd’hui

° en Inde

 Les chrétiens subissent la persécution, en partie parce qu’ils sont nombreux à quitter l’hindouisme pour venir à christ,

 Souvent ces nouveaux convertis viennent des minorités tribales, de castes très basses, des « intouchables ».

Pour les obliger à se reconvertir à l’hindouisme, on organise des campagnes « retour à la maison ». Les hindous entrent en force dans les villages et usent de violence et de menaces, obligeant les nouveaux convertis à revenir à l’hindouisme.

Vidéo Bouddhisme

 

° Dans le monde musulman

 Ceux qui sont le plus persécutés ne sont pas les membres des églises traditionnelles, mais les convertis.

Il existe des mouvements importants de conversion dans des pays comme l’Iran (selon certains, c’est l’église qui grandit le plus vite dans le monde aujourd’hui). La plupart des prisonniers chrétiens sont des nouveaux convertis au christianisme

(témoignage du pasteur Reza)

 

° Citation d’un chrétien chinois

Si vous étiez aussi actifs dans votre évangélisation en Europe que nous en Chine, vous aussi seriez persécutés.

 

La persécution vient pendant des périodes de réveil, comme au 16ème siècle.

 En cet anniversaire des 500 ans de la réforme, nous voulons nous souvenir des premiers jours des églises protestantes et évangéliques en France.

Louis XIV par absolutisme royal et volonté d’unité politique et religieuse va supprimer la liberté de culte aux protestants.

La loi prive peu à peu les protestants de toute liberté civile, professionnelle ou religieuse.

Tout est prétexte à la démolition des temples.

 On enlève les enfants des réfractaires, on interdit le culte protestant, les pasteurs sont envoyés en exil,  Les enfants doivent être enseignés dans la religion du roi.

 Les frontières sont fermées.

Mais nombreux sont ceux qui, attachés à leur foi, et n’étant pas partis en exil dans les pays du « refuge » (d’où réfugié) (Suisse, Allemagne, Hollande, Angleterre)

Ils se réuniront « au désert » à l’abri des regards, dans des endroits cachés, pour célébré le culte INTERDIT, organisant une église de l’ombre, clandestine.

Ceci durant plus d’un siècle au risque de la mort, les galères (ils étaient envoyés pour ramer, pour faire peur, il y avait très peu de pasteur car ceux-ci subissaient la peine capitale, la prison à vie.

 

Exemple des…. Huguenots

Marie Durand

Née après la révocation de l’édit de Nantes de parents protestants.

Officiellement les protestants étaient censés revenir au catholicisme.

Mais les parents de Marie recevaient dans leur maison une assemblée clandestine.

Sa mère est arrêtée alors que Marie n’avait que 4 ans, elle ne la reverra plus.

Plus tard son frère est recherché à cause de son activité pastorale.

Mais puisqu’il est introuvable, c’est Marie qui va être arrêtée et emprisonnée.

Marie à 19 ans est enfermée dans la tour de Constance à Aigue-Morte, avec d’autres femmes de tout âge. Il suffisait d’adjurer, rejeter, sa foi pour être libéré.

Mais elle se révèle être celle qui encourage les autres dans leur foi, les soutenants à tenir ferme jusqu’au bout.

Elle encourageait les autres dans cette épreuve.

Elle préfère vivre 38 ans en prison plutôt que de renier sa foi.

Elle a résisté.

 

OUI

Que ma vie, ma liberté dans ce pays ne soit pas un prétexte pour l’oisiveté et les plaisirs de cette vie, mais que ma vie serve réellement pour l’œuvre de notre Roi.

 

D’autres exemples:

° Philiberts Hamelin: 1515-1557 ancien prêtre français devenu protestant. Il s’enfuit en Suisse à Genève et a mis en place une imprimerie de bibles à Genève, il a imprimé l’institution chrétienne de Jean Calvin.  Il revient missionnaire en France, il instruit les paysans, à la suite d’un baptême,  il est arrêté condamné à mort, étranglé, puis jeté au bûcher (à Bordeaux)

Mais Calvin envoie d’autres pasteurs

 

 

Pourquoi est-il important de « se souvenir » de cette persécution ? 

Pour nous encourager et nous motiver à vivre en Christ aujourd’hui.

Nous sommes toujours dans un combat …c’est pour cela que l’auteur de L’Epitre aux Hébreux exhorte les chrétiens à se souvenir de leur persécution passée afin d’y puiser le courage de continuer dans le présent et le futur

 

2. «  Vous avez soutenu un grand combat «  Hébreux 10 : 32

Les chrétiens auxquels s’adresse l’Epitre aux Hébreux  avaient « soutenu un grand combat » 

 De quel combat s’agit – il ?

  1 cor. 9: 24

Au stade, tous les coureurs font la course, mais un seul gagne le prix. Vous ne savez donc pas cela? Alors, courez pour gagner le prix.

v. 25: Tous les sportifs s’entraînent, en se privant de beaucoup de choses. Eux, ils le font pour gagner une récompense qui ne dure pas, nous c’est une récompense qui dure.

2 Timo 4v7:

«  J’ai combattu le beau combat, j’ai fini ma course, j’ai gardé la foi. » 

OUI courir, fait souffrir, demande de l’endurance, de la persévérance, de porter un équipement adapté, de l’entraînement afin d’atteindre l’objectif.

Certains le font avec joie, d’autre moins, où ne le font pas du tout

La vie chrétienne demande un ou des effort(s), de la persévérance, (comme pour la course), il y a des souffrances,

 Etre équipé (Eph. 6 v13 c’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu afin de pouvoir résister dans les jours mauvais et tenir ferme après avoir tout surmonté. Tenez donc ferme: ayez autour de votre taille la vérité en guise de ceinture; enfilez la cuirasse de la justice; mettez comme chaussures à vos pieds le zèle pour annoncer l’évangile de paix; prenez en toute circonstance le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre toutes les flèches enflammées du mal; faites aussi bon accueil au casque du salut et à l’épée de l’esprit, c’est-à-dire la parole de Dieu.)

 

 La persécution est l’un des obstacles que nous devons affronter et qui engendre des souffrances, et ce, même s’il y a de la joie à souffrir pour le Christ.

 Héb. 10 v34 «  vous avez accepté avec joie »

 

Ce sont deux réalités dont il faut tenir compte: la réalité de la souffrance et la réalité de la joie dans la persécution.

 

° La persécution prend des formes différentes

  • Premières forme de persécution: les attaques publiques par des accusations mensongères et des diffamations
  • Dans Hébreux 10 v33 Les chrétiens d’origine juive étaient « exposés comme en spectacle ».

 

1 – Première forme de persécution, elle était publique, devant leurs voisins et leurs compatriotes.

Cela entrainait sans doute un rejet social très douloureux de la part de la population alentour.

 

Exemple 1: une jeune femme en Indonésie a choisi de suivre Jésus. Lorsqu’elle parle à ses parents de sa conversion, elle est chassée de la maison et du village. En plus de ce terrible rejet, les parents font courir la rumeur qu’elle est devenue prostituée.

 

Exemple 2: en Inde, deux sœurs, Meena et Sunita ont dû fuir leur village après leur conversion. Elles ont été battues par les villageois qui ont menacé de les tuer.

 

2 – Deuxième forme de persécution: L’enlèvement de nos biens

Hébreux 10 v 34

Cela nous rappelle: ce que vivent les chrétiens d’Iran: le gouvernement pratique une politique d’appauvrissement des chrétiens. Ces derniers sont emprisonnés pour être ensuite relâchés sous caution. Les montants requis pour la caution sont souvent exorbitants (plusieurs dizaines de milliers d’euros) et dépouillent les familles  tout en enrichissant les autorités.

 

  • Ce que vivent les chrétiens d’Irak, qui ont été chassés de leurs villages en 2014. En quelques heures, ils ont perdu toutes leurs possessions (maisons, biens personnels, fermes et ateliers, outils de travail, etc.. lorsqu’ils ont dû fuir devant Etat islamique.                     

Exemple: «  un combattant de l’organisation Etat Islamique m’a dit qu’il n’y avait pas de place dans la plaine de Ninive pour les infidèles et que nous devions déguerpir immédiatement. Avant de nous faire monter dans le bus en direction du Kurdistan, les djihadistes nous ont pris notre argent, nos bijoux et tous nos objets de valeur, je n’avais plus que les vêtements que je portais et des sandales aux pieds «raconte un chrétien d’Irak.

 

3 - Troisième forme de persécution: la discrimination économique

La discrimination commence dès l’école (refus de donner de bonnes notes, les enfants de familles chrétiennes doivent s’asseoir au fond de la classe…) ou au village les commerçants pratiquent des prix plus élevés pour les chrétiens).

 

Exemple: au Pakistan, les chrétiens sont enfermés dans des quartiers ghettos, et assignés aux métiers, les moins valorisants.

    Portes ouvertes soutient les communautés chrétiennes avec une aide au développement économique pour compenser cette discrimination.

 

3. «  vous associant à ceux dont la position était la même (Hébreux 10 : 33)

Dans ce texte on voit que chez ces chrétiens destinataires de l’Epitre aux Hébreux l’auteur parle de deux caractéristiques :

- d’une part leur courage sous la persécution,

- d’autre part leur solidarité avec ceux qui étaient persécutés.

Certaines Eglises vivent aujourd’hui la persécution.

Nous aujourd’hui nous vivons ce culte dans la liberté.

« Certains ont payé le prix pour que nous vivions notre foi avec tant de liberté »

 

° Comment s’exprime leur solidarité?

Les chrétiens dont nous parle l’épitre aux Hébreux ont manifesté un engagement public pour l’Eglise persécutée. Il existait un réel danger à s’associer avec les chrétiens persécutés dans le monde antique. L’auteur aborde à nouveau ce sujet dans Hébreux 13 v3 « souvenez-vous des prisonniers, comme si vous étiez aussi prisonniers, de ceux qui ont été maltraités, comme étant aussi vous-mêmes dans un corps » 

 

Les prisonniers pouvaient même mourir de faim, à moins que leurs amis ne leur apportent de la nourriture. Mais s’identifier à eux voulait dire courir le risque d’être mis en prison eux-mêmes.

Exemple: les prisonnières de la tour de Constance, détenues après la Révocation de l’édit de Nantes, dépendaient de l’argent collecté à l’étranger, pour pouvoir s’acheter des vêtements et de la nourriture.

 

Exemple: En Erythrée, plusieurs centaines de chrétiens sont emprisonnés dans les pires conditions possibles en raison de leur foi. Pour manger, ils dépendent de leurs proches. Ces derniers, en venant leur apporter à manger, se font immanquablement remarquer par les autorités.

 

° Comment pouvons-nous nous identifier aux chrétiens persécutés?

Différents moyens d’agir.

Pour se souvenir, il faut d’abord savoir.

Tenons–nous au courant de ce que vivent les chrétiens persécutés dans le monde, par le fil rouge

Les soutenir par la prière, soutien financier

Nous rappeler que nous sommes libres.

 

Maryline Leprevost

 

 

 

 

 

 

Adresse

Eglise Apostolique
2 rue du Moulin Enragé 76170 Lillebonne


Téléphone

06 82 42 08 37

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Eglise Apostolique