Eglise Apostolique
Eglise Apostolique

Culte                                 du 13 mars 2016

La perte de sang

 

 

 

 

Ce matin, j’aimerai partager avec vous quelques pensées sur un passage qui me tient à cœur depuis plusieurs semaines au sujet de cette femme atteinte d’une perte de sang que l’on retrouve dans les évangiles Luc 8 : 43 à 48

 

« Or, il y avait une femme atteinte d’une perte de sang depuis douze ans et qui avait dépensé tout son bien pour les médecins, sans qu’aucun aient pu la guérir.

Elle s’approcha par derrière et toucha le bord du vêtement de Jésus.

Au même instant la perte de sang s’arrêta.

Et Jésus dit: Qui m’a touché? Comme tous s’en défendaient, Pierre et ceux qui étaient avec lui dirent: Maître, la foule t’entoure et te presse et tu dis: Qui m’a touché?

Mais Jésus répondit: Quelqu’un m’a touché, car j’ai connu qu’une force était sortie de moi.

La femme, se voyant découverte, vint toute tremblante se jeter à ses pieds, et déclara devant tout le peuple pourquoi elle l’avait touché, et comment elle avait été guérie à l’instant. Jésus lui dit: Ma fille, ta foi t’a sauvée; va en paix. »

 

Ce passage de l’évangile, relate un fait : celui d'une guérison d'une femme atteinte d'une perte de sang.

Ce fait, n'est pas dans les livres d'histoires ou bien dans un conte pour les enfants mais un fait réel qui a été vécu.

Cela s'est vraiment passé où cette femme a trouvé la guérison dans son corps à ce moment là.

Après plusieurs années de souffrance. Jésus a guéri beaucoup de malades, chasser beaucoup de démons, des mauvais esprits.

 

Quelques exemples rapides :

Jean 5 : 5 et 6 Là se trouvait un homme malade depuis trente-huit ans. Jésus, l’ayant vu couché et sachant qu’il était malade depuis longtemps, lui dit: Veux-tu être guéri? L'exemple de cette homme pendant 38 ans.

 

Lu 13:11 Et voici, il y avait là une femme possédée d’un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans; elle était courbée et ne pouvait pas du tout se redresser.

 

Lu 13:16 Et cette femme, qui est une fille d’Abraham et que Satan tenait liée depuis dix-huit ans, ne fallait-il pas la délivrer de cette chaîne le jour du sabbat?

 

D'ailleurs Jean à la fin de son évangile va dire :

 

Jean 21 : 25 Jésus a fait encore beaucoup d’autres choses; si on les écrivait en détail, je ne pense pas que le monde même pût contenir les livres qu’on écrirait.

 

Luc dans le premier chapitre raconte comment il a recherché à être le plus précis possible pour que la vérité des faits soit exacte.

 

Il va dire dans le 1er ch. : v 2 à 4

 

« Plusieurs ayant entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, suivant ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement et sont devenus des ministres de la parole,

il m’a aussi semblé bon, après avoir fait des recherches exactes sur toutes ces choses depuis leur origine, de te les exposer par écrit d’une manière suivie, excellent Théophile, afin que tu reconnaisses la certitude des enseignements que tu as reçus.

 

 

Les témoins oculaires c'est-à-dire ce qu’ils ont vu de leurs propre yeux ils l’ont écrit pour que nous croyons à cette bonne nouvelle que Jésus sauve, libère et guérit toujours.

L'évangéliste Luc a pris soins de faire des recherches exactes, sur ce qui s'était vraiment passer au moment où les anges ont annoncé la naissance de Jésus, sur l'exercice de son ministère terrestre, jusqu’à sa mort et sa résurrection et son ascension.

 

Le Seigneur guérit encore et toujours aujourd'hui !

 

Combien, parmi nous ont été touché et guéri par le Seigneur ? Et combien ont pu en témoigner parmi nous que Dieu est vrai.

 

Lorsque le Seigneur accorde sa guérison à quelqu'un c'est aussi pour partager aux autres ce qu'il fait dans nos vie vous êtes d'accord ?

 

Quand je parle de guérison, il s'agit là d'une guérison physique une perte de sang et on ne sait rien d'autre de cette femme.

 

Le MAL

Mais il y a bien d'autre forme de mal d'ailleurs le mot mal va avec maladie, le mal qui ronge notre monde depuis la chute. Avec tout ce que cela comporte, maladie, guerre, rébellion, meurtre, il est en nous ce mal c'est le péché, la conséquence.

C'est un mal qui touche notre humanité toute entière nous ne sommes pas à l'abri du mal

dans toute ses formes.

Ce mal touche aussi notre âme et à notre esprit. Et le diable sait très bien ce qui peut nous faire mal, Job dans ses épreuves à répétitions touché dans son corps permit par Dieu et qui aura cette révélation extraordinaire.

 

Job 42 : 5 « mon oreille avait entendu parler de toi mais maintenant mon œil te voit. »

 

Le diable rôde comme un lion rugissant, il est comme ce voleur qui égorge, vole et détruit, mais Jésus lui est venu pour donner la vie et la vie en abondance.

 

Le Seigneur est venu vers nous pour vaincre ce mal à la croix. Il a dépouillé les dominations et les autorités et a triomphé d'elle par la croix.

J'aime cette parole que le Seigneur prononce sur la croix « TOUT EST ACCOMPLI »

 

Cette semaine je méditais dessus sur ces paroles « TOUT EST ACCOMPLI ».

Je me suis dit qu'est ce que ça a changé dans ma vie d'enfant de Dieu. Christ est mort bien plus il est ressuscité.

Et je suis ressuscité avec lui AMEN je vis dans cette nouveauté de vie où ma position en Christ n'est plus sous le joug de l'ennemi et du péché mais sur le joug doux et léger du Seigneur.

       Le Seigneur reste le même quelque

       soit notre besoin, il peut et veut

       restaurer notre corps notre âme et

       notre esprit par son œuvre salvatrice.

      Par ces meurtrissure nous sommes

       guéris. Esaïe 53

 

Mais parlons de cette femme.

On ne donne pas son nom.

- Était-elle une inconnue ?

- Était elle mise de côté, pas vue même de cette foule inutile pour la société.

 

Selon la loi, du lévitique elle était impure et devait restée seul loin du peuple selon Lévitique 15 :19-33.

Sauf qu'elle avait dépensé tous ses biens, auprès des médecins qui dit médecin à cette époque des bons, comme des charlatans qui soudoyaient les gens qui avaient de grands biens mais qui était malade.

Peut-être même que Luc qui était lui aussi médecin avait rencontré cette femme pour la soulager de son mal et n'avait pas trouvé de remède.

 

 

Sans nom :

Elle peut représenter plusieurs d'entre nous, pensez vous peut être ce matin, je ne suis pas intéressant(te) qui me regarde, sentiment de ne pas être aimer.

J'aimerai vous dire ce matin, Dieu te regarde, il te voit pas comme nous le pensons il me voit dans son amour et sa compassion.

 

David va dire dans le psaume 139 : 16 « Quand je n'étais qu'une masse informe tes yeux me voyaient »

 

Son besoin était vital, atteinte d’une perte de sang elle était en danger de perdre la vie.

 

La durée de son état 12 ans, 12 années de recherche auprès des médecins. Essayons de nous imaginer son épuisement, son découragement, ses fatigues, sa lassitude

sa dépression. Aucun remède possible, la finalité, c’est la mort.

La perte de la vie c'est la fin.

 

1) La perte Le saint Esprit m’a arrêté sur un mot : qui peut tous nous concerner ce matin

 

      C’est le mot, perte, c'est le

Fait d'être privé momentanément ou définitivement, en partie ou totalement, d'une chose ou d'une qualité dont on avait la jouissance ou la possession.

 

Exemple La perte, d’un être cher, on peut perdre la santé, perdre la vue, on peut perdre un travail, perdre nos forces avec l'âge.

On peut perdre aussi nos cheveux, mais notre père céleste en connaît le nombre ça me rassure.

Nous pouvons perdre quelque chose de précieux. On peut perdre un objet que l’on a posé quelque part.

Mais au-delà de ces pertes, lié à notre humanité avec tout ce que cela comporte.

 

Il y a d’autres pertes, La perte de quelque chose de beaucoup plus précieux en nous !

 

La vie spirituelle que Dieu nous a donnée par cette nouvelle naissance et que nous par nos choix de vie parfois inconséquents, nous négligeons et nous perdons de vue les choses qui doivent être nos priorités

 

Jésus dira à ses disciples Luc 17 :32, 33 Souvenez-vous de la femme de Lot.

33 Celui qui cherchera à sauver sa vie la perdra et celui qui la perdra la retrouvera.

 

J'aime ce passage ressuscités avec lui. Colossiens 3 : 1

Rechercher les choses d'en haut, là où Christ est assis à la droite de Dieu et de nous affectionner aux choses d'en haut. l

 

Paul nous partage comment il avait été gagné par Christ, lors de sa conversion Philippiens 3 : 7, 8

«  Mais ces choses qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte, à cause de Christ. Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ »

 

Il y a des choses auxquels nous devons renoncer perdre pour Gagner Christ, le plus important c'est quoi ?

       Il poursuit au v 12, 14 «  Ce n’est  

       pas que j’aie déjà remporté le prix

      ou que j’aie déjà atteint la

       perfection; mais je cours, pour  

       tâcher de le saisir, puisque moi

       aussi j’ai été saisi par Jésus-

      Christ. Frères, je ne pense pas

       l’avoir saisi; mais je fais une

       chose: oubliant ce qui est en

       arrière et me portant vers ce qui

       est en avant, je cours vers le but,

       pour remporter le prix de la

       vocation céleste de Dieu en Jésus-

       Christ. »

 

 

LA PREMIERE DES CHOSES QUE NOUS POUVONS PERDRE SI NOUS NE VEILLONS PAS

 

  1. Notre communion avec Dieu

 

Sans vraiment se rendre compte de cette perte, petit à petit nous nous éloignons de la source de vie la présence de Dieu, par nos choix personnel,

Nous avons un exemple dans l’ancien testament d’un juge qui était d’un côté attaché à Dieu et qui avec une mâchoire d’âne tué 1000 hommes !

 

Mais en même temps cet homme était attaché aux plaisirs de la chair, les femmes.

 

Il perdra sa communion avec Dieu et l’onction qui était sur lui, par la faiblesse de la chair par le moyen de séduction d’une femme Délila.

 

Écouter bien ce qu’il va dire, alors qu’il dévoile le secret de sa force qui était dans ses cheveux à cette femme dans Juges 16 20 « il se réveilla de son sommeil, et dit: Je m’en tirerai comme les autres fois, et je me dégagerai. Il ne savait pas que l’Éternel s’était retiré de lui »

Plus d’onction, la présence de Dieu s’était retirée de lui, à cause de compromis avec le péché.

 

Ce n’était pas Dieu qui s’était retiré, mais Samson qui par son péché, s’était retiré.

Il perdra la vue, mais reviendra à son Dieu dans la repentance et accordera une grande délivrance à Israël.

 

2) La perte de la joie du salut

 

Nous n'avons plus l'enthousiasme comme au premier jour de notre conversion. La joie de notre salut.

 

La perte de courage, Elie épuisé était en perte de vitesse face à ses ennemis Jézabel

Perdre l’espoir : je n'y crois plus je désespère.

Des situations parfois nous y amène.

 

Où est notre assurance dans la foi, la joie du service dans l’église, ne plus avoir envie d’aller plus loin dans notre engagement, nous n’avons plus le 1er feu de l'amour, plus le feu.

La joie d’être ensemble la communion fraternelle.

 

Avons-nous perdu de vue ce que le Seigneur a fait pour nous, pour faire de nous ses enfants ?

Perdre de vue c'est aussi ne plus avoir la même reconnaissance qu'autrefois, une louange à Dieu.

Nous souvenir nous même ce qui a été notre chute, est-ce que nous pouvons nous rappeler ?

Il faut revenir à l’endroit dans la repentance reconnaître là où je dois confesser ma perte d’amour pour Dieu.

Comment retrouver cette ferveur dans l’Esprit du Seigneur?

 

Le Seigneur va dire dans la lettre à l’église d’Ephèse dans Apocalypse 2 : 4, 5

« Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour. Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi et pratique tes premières œuvres ».

 

Prendre le temps de la réflexion, à quel moment j'ai le sentiment de ne plus ressentir la même chaleur d'amour pour le Seigneur ?

 

 

 

Comment retrouver ce que nous avons perdu ?

Cette femme atteinte de cette perte de sang va vivre la guérison ?

 

Elle s’approcha par derrière et toucha le bord du vêtement de Jésus.

 

S'approcher, c'est être proche de ce qu'il veut pour nous.

Elle a touché quoi ?

Le bord de son vêtement l'importance de saisir le vêtement comme pour saisir les promesses de Dieu, elle touche la parole faite chair, la puissance de la vie.

Elle s’est approchée. Elle est venue au pied du Seigneur pour prendre ce qui lui manquait la santé. La force de vivre, elle a osé, elle a été jusqu’au bout de sa démarche.

 

      L’évangile de Matthieu 9 : 21 apporte

      un supplément dans l’expérience de 

      cette femme.

Elle va se dire en elle-même, « si seulement je pouvais toucher le bord de son vêtement, je serais guérie, au même instant la perte de sang s’arrêta.

Et Jésus dit: Qui m’a touché? Le Seigneur a senti que quelqu’un l’avait touché.

 

Toucher le Seigneur par notre foi sincère.

      Ce matin qu’est-ce qui pourrait aussi 

      toucher le Seigneur ?

Voulons nous retrouver ce qui semble nous manquer pour avancer et aller plus loin avec le Seigneur ?

 

Qu’est-ce qui pourrait-nous amener à vivre quelque chose de puissant dans sa présence ?

 

Recouvrir la santé, une nouvelle fraîcheur dans l’Esprit. Pour cette femme, c'est sa démarche de foi, elle a cru qu’en touchant le vêtement du Seigneur elle serait guérie.

Après avoir été découverte par tous et surtout par le Seigneur au v 48 traduction (Darby 3), il lui dit: Aie bon courage, |ma| fille; ta foi t’a guérie; va-t’en en paix.

La foi c’est croire dans l’invisible, c'est toucher le surnaturel, = Dieu.

 

La foi

Hébreux 11 : « La foi est une ferme assurance des choses qu’on espère une démonstration de celle qu’on ne voit pas »

 

On ne sait pas ce quelle a fait après, peut être qu'elle a suivi le Seigneur ou pas mais je laisse à votre interprétation ce quelle est devenue après un changement dans sa vie.

Le témoignage de ce que le Seigneur fait dans notre vie.

Le Seigneur l'a rétabli auprès des autres témoins de la guérison mais aussi il l'a acceptée et aimée des autres.

Dans l'église quelle relation avons nous les uns avec les autres entre chrétiens ? Quelle relation avec les in convertis, ah non pas celui là, pas celle là, il ou elle a trop péché pour que je m'approche de lui ou elle.

 

 

Le croyez-vous pour vous ce matin, retrouver ce que vous avez perdu, soit par négligence ou bien parce que vous vivez dans la souffrance, le Seigneur n’est pas indifférent il restaure ceux et celles qui viennent à lui avec un cœur sincère.

 

 

Est ce que nous pouvons touché le Seigneur par une foi authentique, son cœur touché par notre foi ?

 

Cette femme a été découverte après sa guérison, quelque chose a changé en elle. Elle a déclaré devant tout le peuple pourquoi elle avait touché le Seigneur et avait été guérie à l’instant.

 

1 Nous approcher

 

2 La foi

 

3 Recevoir la bénédiction

 

4 Témoigner aux autres

 

Nous allons prier et ce matin approchons-nous de lui avec un foi sincère, une foi qui touche le cœur de Dieu en recevant ses promesses pour nous relever et marcher en pleine santé spirituelle.

 

Ne laissons pas l'ennemi entrer dans nos pensées ou nos raisonnements pour troubler nos cœurs et prendre le pas sur la présence du Seigneur au milieu de nous.

 

Que le Seigneur nous touche alors que nous le touchons que sa puissance de vie nous relève. Prions.

 

        Yves Rosay
 

 

 

Adresse

Eglise Apostolique
2 rue du Moulin Enragé 76170 Lillebonne


Téléphone

06 82 42 08 37

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Eglise Apostolique