Eglise Apostolique
Eglise Apostolique

Culte du 2 août 2015

Lecture : Marc 5v21 au v34

 

  • Nous voyons dans le texte que Jésus arrive sur la rive de la mer de Galilée, et qu'une grande foule s'assemble près de lui.

 

  • Alors qu'il était au bord de la mer un homme, le chef de la synagogue nommé Jaïrus se jette au pied de Jésus et le prie avec insistance de venir imposer les mains à sa fille qui est mourante.

 

  • Donc Jésus part avec Jaïrus et la grande foule suit Jésus, elle le serrait de tout côté (comprimé).

 

  • Dans cette foule on nous parle d'une femme atteinte d'une perte de sang depuis douze ans.

 

  • On apprend qu'elle a beaucoup souffert entre les mains de nombreux médecins, qu'elle a dépensé tout ce qu'elle possédait (sa fortune) et qu’elle n'avait éprouvé aucun soulagement, mais que son état avait empiré.

 

               -   Elle entend parler de Jésus (des guérissons qu'il avait faites).

 

-   Donc elle décide d'aller dans la foule car elle se dit «si seulement je peux toucher son vêtement, je serais guérie».

 

  • Puis elle arrive derrière Jésus et touche son vêtement «ni vue ,ni connue»

 

  • Au moment où elle le touche, la perte de sang s'arrête et elle sent qu'elle est guérie.                        

 

  • Il faut savoir qu'à cette époque selon la loi de Moïse, une femme pendant son cycle était considérée impure, impur était tout ce qu'elle touchait «cruche, chaise, lit...».

 

  • Considérée impure, par les membres de sa famille, ses amis, et exclue de la synagogue.

 

 

  Vous pouvez relire Lévitiques 15 où tout cela est écrit.

 

  • Depuis douze ans elle vivait une rupture avec son entourage.

 

  • Touchée dans son corps physiquement, mais aussi psychologiquement, sur le plan affectif : une femme brisée et qui n'avait plus aucun bien, car dépouillée de tout.

 

Il lui en a fallu du courage « de la foi » pour aller dans cette foule.

Elle devait être très faible, fatiguée et vivre isolée et d'un coup être dans la foule « il y a de quoi faire une crise angoisse, et puis se faire un chemin jusqu'à Jésus.

 

        Je pense qu'elle a dû être bousculée et même chuter sur ce parcours.

 

        Histoire du billet de 500 €.

Voici un billet de 500 Euros.

Qui aimerait ce billet?

Tout le monde lève la main.

Je plie en tout petit ce billet. Voulez-vous toujours ce billet?

Tout le monde lève la main.

Je froisse et je le jette par terre. Voulez-vous toujours ce billet?'
Tout le monde lève la main.

Mes amis vous venez d'apprendre que peu importe ce que je fais du billet, vous le voulez toujours, car sa valeur n'a pas changé, il vaut toujours 500 Euros.

Plusieurs fois dans votre vie vous serrez froissés, rejetés par les gens et les événements. Vous aurez l'impression que vous ne valez rien mais votre valeur n'aura pas changé aux yeux des personnes qui vous aiment vraiment.

 

Revenons à notre texte:

 

   Elle parvient à Jésus et touche son vêtement  et sent qu'elle est guérie.

 

   Jésus sent une force sortir de lui, il se retourne au milieu de la foule;

   Et dit: « Qui a touché  mes vêtements?

   Ses disciples qui l'accompagnaient lui dirent: «Tu dis qui m’a touché?»

 

Et là on peut voir qu'il y a une façon de s'approcher de Jésus; (car plusieurs ont touché Jésus au même instant).

 

Peu importe ta situation actuelle, familiale, les conditions dont tu vis, que tu vives dans l'abondance ou pas, de ce que disent les autres de toi, des choses faites ou pas, Dieu voit à la pureté de ton cœur.

 

Cette femme, elle est effrayée et tremblante car elle sait ce qui s'est passé.

 

Elle se jette au pied de Jésus et dit toute la vérité, en présence de Jaïrus chef de la synagogue donc elle est exclue, mais aussi devant les disciples de Jésus et la foule.

 

Elle déverse,  jette, arrose, évacue, lâche, abandonne tout son cœur, sa souffrance aux pieds de Jésus.

 

Jésus a-t-il fait un pas en arrière, la rejette-t-il, la réprimande-t-il, car elle a enfreint, désobéi à la loi de Moïse?

 

    NON !

 

   Il lui dit : Ma fille, ta foi t'a sauvée, va en paix, et sois guérie de ton mal.

 

On ne connait pas grand chose de cette femme, ni son âge, si elle est mariée, a des enfants, on ne sait rien, on sait qu'elle avait des biens mais elle avait tout perdu. On la connait sous le nom de la femme à la perte de sang pas très gratifiant.

 

Jésus l’a rétablie et pas à n'importe quel titre MA FILLE et devant tous.

 

Parce qu'elle a mis sa foi en avant, elle est devenue fille du roi (Dieu).

Elle est sauvée et reçoit la paix de Dieu.

 

Et toi aujourd'hui ?

  • Ta marche avec Dieu est peut être difficile, tu te sens rejeté, en échec, culpabilise sur ton passé, sur des choses faites ou pas, des pêchés non confessés à Dieu.

 

  • Tu te bas avec tes pensées, tes croyances, éprouves de la colère, de la jalousie.

 

  • Tu te sens sans valeur, rappelle-toi du billet de 500 Euro.

 

Quoi que tu vives, ressentes, que l'on dise de toi, ta valeur ne change pas, elle ne tient pas à ce que l'on fait ou pas.

 

Comme cette femme tu es appelé à devenir fille ou fils du roi.

 

Quand je me préparais, je repensais au témoignage qui nous sont partagés depuis quelques temps, celui de Julien m'est revenu à l'esprit.

Pour résumer, pendant des années, il a cru à sa vérité, ses solutions pour ses problèmes, entraînant une la distance avec les autres qui s’est fait savoir, la solitude et son état de santé s’est dégradé.

 

Je pense que Dieu permet ces temps de désert pour faire revenir son enfant vers lui. Afin que l'orgueil (la supériorité) qui est le contraire de l'humilité ne l'amène pas à la mort; mort spirituelle.

 

Et comme Jaïrus, cette femme et Julien témoin parmi nous:

- Es-tu prêt par la foi à dire la vérité à Jésus mais encore plus te jeter aux pieds de Jésus ?

- Es-tu prêt déverser ton cœur?

- Es-tu prêt à Tout abandonner, t'humilier, te soumettre à sa volonté pour ta vie?

Es-tu prêt à abandonner les combats que tu crois tiens dans ta vie?

 

Le temps des miracles n'est pas fini, les témoignages qui nous sont partagés le prouvent.

 

Aujourd'hui tu es fatiguée, sache que :

- le fils de Dieu, Jésus est venu dans le monde pour sauver des pêcheurs,

- sa mort à la croix est pour porter nos pêchés.

 

Christ a souffert, dépouillé de tout. «le juste pour les injustes» pour nous amener à Dieu.

Le sang de Jésus Christ purifie de tout péché afin de recevoir la vie éternelle, être libre en lui.

 

 

      2 Corinthiens 12 v9

Ma grâce te suffit. Ma puissance se manifeste précisément quand tu es faible.

 

     Prions

 

Martine Mercier

 

 

Adresse

Eglise Apostolique
2 rue du Moulin Enragé 76170 Lillebonne


Téléphone

06 82 42 08 37

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Eglise Apostolique