Eglise Apostolique
Eglise Apostolique

Culte du dimanche    2 décembre 2018

RUTH et NAOMI

 

Ce matin nous allons voir ensemble dans le livre de Ruth ou plus  particulièrement l'histoire d'une famille entière qui se retrouve en plein cœur d'un drame.

Mais aussi comment  Dieu peut restaurer des vies qui ont été marqués par leur passé.

 

Ce drame sera lié à des choix personnels, qui auront pour conséquences la  perte d'un mari, d'un père et de deux fils. 

 

Lorsqu'on lit le livre de Ruth et le parcours de chaque personnage de ce livre, il raconte aussi notre histoire, dans un contexte différents, il raconte notre parcours de vie,  soit de famille, ou bien personnels, nos expériences,  nos choix, l'endroit où l'on se trouve.

 

Ce livre nous parle d'épreuves, de pertes, de séparation, mais aussi de restauration et de bénédiction que Dieu répand.

Nous pouvons vivre des moments difficiles, la maladie, le deuil, mais la vie ne s'arrête pas là,  Dieu vient vers nous pour répandre sa grâce qui restaure et relève.

 

On dit du livre de Ruth qu'il  est un Oasis en plein désert.

 

Dieu nous fait découvrir Ruth, à travers les circonstances même douloureuse transformer une personne, par une rencontre comment d'un passage désertique,  Dieu le change en Oasis, il nous parle d'une histoire d'amour où l'on retrouve Ruth, Boaz et Naomi,

 

Le chapitre 1er v1 commence par : «Au temps des juges »: à peu près 350 ans ou le peuple vit dans cette état.

Si on se replonge à l'époque des juges en Israël le peuple de Dieu vit dans une saison très sombre de son histoire. Au milieu de rébellion et de la révolte contre Dieu.  Cette époque est appelée le moyen âge d'Israël.

 

A chaque fois que le peuple s'éloignait de Dieu, Dieu permettait l'épreuve, le peuple criait à Dieu et Dieu le secourait à chaque fois et il établissait un juge en Israël pour le secourir.

 

Triste constat de cette époque oùu Le livre des Juges se termine par :

 

Juges 21: 25 « en ces jours-là, il n’y avait pas de roi en Israël ». « chacun faisait ce qui lui semblait bon  ».

 

Un temps où Dieu parlait peu par manque de visions et de prophètes 

On retrouve dans le 1er livre de  Samuel 3 v1

 « La parole de l’Eternel était rare en ce temps-là, les visions n’étaient pas fréquentes. »

C'est la conséquence d'un éloignement, d'un abandon,  d'un refroidissement spirituel.

On retrouve des similitudes avec l'état de notre monde aujourd'hui où chacun fait ce qui lui semble bon par choix personnel sans prendre la mesure des conséquences.

Notre société, la famille est aujourd'hui impacter par cette séparation, elle touche nos vies personnelles, et des  familles détruites.

Aujourd'hui pour le chrétien,  être en Christ, signifie que nous acceptons premièrement que nos vies soient sous son autorité,  parce qu'il est le Seigneur et deuxièmement que notre témoignage en Christ soit vu dans notre société et la famille.

Comme au temps des juges la crainte respectueuse de Dieu, n'a pas ou plus sa place.   

Abandonner Dieu et sa loi aura des conséquences et c'est ce qu'on retrouve dans le  livre de Ruth.

 

1 - Des décisions douloureuses

Ruth 1 v1 « il y eut une famine dans le pays ». 

Là où il y avait du pain à Bethléem, parce que ce Bethléem signifie  « Maison du pain » 

Là où devait couler le lait et le miel, en Israël, c'était la famine.

Dieu  avait annoncé  la famine comme avertissement et pour  ramener son peuple à lui (Lévitique 16.14-21).

 

Ruth 1 v1à 2: « Un homme de Bethléhem de Juda partit, avec sa femme et ses deux fils, pour faire un séjour dans le pays de Moab. 2  Le nom de cet homme était Elimélec, celui de sa femme Naomi, et ses deux fils s’appelaient Machlon et Kiljon; ils étaient Ephratiens, de Bethléhem de Juda. Arrivés au pays de Moab, ils y fixèrent leur demeure. »

A - Loin du pays de la promesse

Elimelec lui fait le choix de partir de Bethléem de la tribu de Juda avec sa femme et ses deux fils pour aller séjourner au pays de Moab.

Cette famille était établie dans la tribu de Juda,  Juda signifie  « Louange à Dieu »   fils de Jacob Israël.

Est-ce que Elimélec a bien fait de quitter son pays pour chercher de la nourriture ailleurs ?

Dans un pays ennemi d'Israël,  idolâtres. Le mariage avec des femmes de Moab nation païenne était interdit par Dieu dans sa parole. 

Deutéronome 7 v3 et 4  « Tu ne contracteras point de mariage avec ces peuples, tu ne donneras point tes filles à leurs fils, et tu ne prendras point leurs filles pour tes fils;  car ils détourneraient de moi tes fils, qui serviraient d’autres dieux, et la colère de l’Eternel s’enflammerait contre vous: il te détruirait promptement. »

Le nom d'Elimelec a une signification  importante:   « Dont Dieu est le roi »  

C'est le nom que les parents lui ont donné et on sait que les noms hébreux ont une signification.

On pourrait penser que les parents d'Elimelec étaient des personnes qui avaient la crainte de Dieu et que leur fils avait certainement été enseigné sur les lois de Dieu et sur ses promesses et sa fidélité.

Elimelec « Dont Dieu est le Roi » aurait pu faire confiance à Dieu!

Avoir confiance en Dieu, faire de lui notre roi, celui qui pourvoit à tous nos besoins et à celui de notre famille, de nos enfants quant à leur avenir etc. 

David dans le psaume 23 va dire v 1  « l'Eternel est mon berger je ne manquerai de rien »

Nous essayons parfois d'éviter les épreuves que Dieu permet comme des tests pour notre foi jusqu'où je peux lui faire confiance.

Si Dieu est roi de notre vie, il pourvoira lui-même à nos besoins.

On peut se révolter contre Dieu, vivant une épreuve, soit par la maladie ou être en souffrance. 

Est-ce que l'épreuve, la maladie nous éloigne de Dieu ou nous rapproche? 

 

B - Douloureuse par la perte

Malheureusement pour Elimelec et ses fils ça ne se passera pas comme il aurait pensé. 

 

Ruth v2 à 5  « Arrivés au pays de Moab, ils y fixèrent leur demeure.   Elimélec, mari de Naomi, mourut, et elle resta avec ses deux fils. Ils prirent des femmes Moabites, dont l’une se nommait Orpa, et l’autre Ruth, et ils habitèrent là environ dix ans.  Machlon et Kiljon moururent aussi tous les deux, et Naomi resta privée de ses deux fils et de son mari. »

 

L’origine des Moabites vient  d'une relation d'inceste entre les filles de Lot et leur père.

Cette relation entre les filles et leur père donnera naissance à deux garçons Moab et Ben-Ammi.

Qu'on a appelé les Moabites et des Ammonites, deux nations qui ont fait la guerre à Israël.

 

Le pays de Moab devient un piège pour cette famille,  ils se fixèrent au pays de Moab et la famille s'est construite par les mariages avec des femmes Moabites Orpa et Ruth  et vont vivre pendant 10 ans et une autre épreuve s'ajoute les deux Fils de Naomi vont mourir aussi.

 

 

Le nom de Kiljon signifie (dépérissement) et celui MACLON (maladie). On ne sait pas de quoi ils sont morts mais le nom que les parents leurs avaient donné n'était pas porteurs de prospérité, de bonne santé. 

Noami se retrouve privée de son mari et de ses enfants, elle se retrouve veuve au milieu d'un peuple étranger avec ses deux belles filles.

Est-ce que Dieu aurait abandonné  Naomi? 

Nous allons voir dans la suite comment Dieu va la restaurer  

Ruth v6 et 7 « Puis elle se leva, elle et ses belles-filles, afin de quitter le pays de Moab, car elle apprit au pays de Moab que l’Eternel avait visité son peuple et lui avait donné du pain. Elle sortit du lieu qu’elle habitait, accompagnée de ses deux belles-filles et elle se mit en route pour retourner dans le pays de Juda. »

Pourquoi Naomi et ses belles filles reviennent?

 

« Parce qu'elle a entendu dire que Dieu a visité son peuple pour leur donner du pain »

Elle se lève pour revenir à la source. À  Bethléem maison du pain la tribu de Juda. 

 

2 - C'est Le temps de la restauration pour Naomi

Dieu nous restaure, lorsque nous décidons de nous lever et de retourner  vers lui. 

 

Le fils prodigue est revenu dans la maison du père parce qu'il disait Luc 15 v17 à 19

« Etant rentré en lui-même, il se dit: Combien de mercenaires chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim! Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai: Mon père, j’ai péché contre le ciel et contre toi,  je ne suis plus digne d’être appelé ton fils; traite-moi comme l’un de tes mercenaires. »

 

C'est l'appel à revenir dans la grâce du père en Christ qui restaure.

Là où le péché a abondé la grâce a surabondé. Dieu nous accueille à nouveau lorsque nous revenons dans la repentance. 

 

Naomi: Repart sans rien pour retourner dans son pays là où il y a du pain, sans aucune ressource.

 

Ruth et Orpa font route avec leur belle mère.

Noami n'impose rien à ses belles filles mais laisse Ruth et Orpa faire leur choix.

 

Ruth 1 v8 et 9 

«  Naomi dit alors à ses deux belles-filles: Allez, retournez chacune à la maison de sa mère. Que l’Eternel use de bonté envers vous, comme vous l’avez fait envers ceux qui sont morts et envers moi! Que l’Eternel vous fasse trouver à chacune du repos dans la maison d’un mari. Et elle les baisa.

 

 

La Liberté de choix

Nous pouvons choisir entre suivre le Seigneur à travers ceux et celles qui le suivent ou bien rester attaché à Moab et à ses pratiques idolâtres,

Dieu nous laisse libre de choisir entre ce qui est bien de ce qui est mal.

 

Orpa a fait le choix de quitter sa belle-mère pour retourner dans le monde de Moab.

 

Qu'est-ce que Ruth a choisi?  

Ruth est amenée à la conversion par le témoignage de sa belle-mère.

 

Ruth 1v15 à 18 « mais Ruth s’attacha à elle.  Naomi dit à Ruth: Voici, ta belle-sœur est retournée vers son peuple et vers ses dieux; retourne, comme ta belle-sœur.  Ruth répondit: Ne me presse pas de te laisser, de retourner loin de toi! Où tu iras j’irai, où tu demeureras je demeurerai; ton peuple sera mon peuple, et ton Dieu sera mon Dieu; où tu mourras je mourrai, et j’y serai enterrée. Que l’Eternel me traite dans toute sa rigueur, si autre chose que la mort vient à me séparer de toi.  Naomi, la voyant décidée à aller avec elle, cessa ses instances.

 

Elle accepte de vivre dans un pays étranger en disant: « où tu demeureras, je demeurerai ».

Elle s’identifie au peuple de Dieu: « ton peuple sera mon peuple ».

Elle met sa foi dans le Dieu de Naomi: « ton Dieu sera mon Dieu ».

Ruth veut rester jusqu'à la mort et même enterrée « Là où tu mourras, je mourrai et j’y serai enterrée ».

Elle s’identifie à Naomi, à sa foi.

 

Dans nos familles combien de Ruth sont touchées par notre témoignage?

Nous pouvons être des Naomi qui font envie de suivre le Seigneur dans ce chemin de la foi en Christ. 

Alors les belles-mères est-ce que vous faites envie à vos belles-filles de suivre le Seigneur?

 

Être prêt à le suivre jusqu'au bout et ne pas regarder en arrière.

Luc 9 v57 à 62  « Pendant qu’ils étaient en chemin, un homme lui dit: Seigneur, je te suivrai partout où tu iras. Jésus lui répondit: Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel ont des nids: mais le Fils de l’homme n’a pas un lieu où il puisse reposer sa tête. 

 

2 Corinthiens 5v17  Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées, voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

 

Ruth 1 v19 à 23 «  Elles firent ensemble le voyage jusqu’à leur arrivée à Bethléem. Et lorsqu’elles entrèrent dans Bethléem, toute la ville fut émue à cause d’elles, et les femmes disaient: Est-ce là Naomi?  Elle leur dit: Ne m’appelez pas Naomi; appelez-moi Mara, car le Tout-Puissant m’a rempli d’amertume. J’étais dans l’abondance à mon départ et l’Eternel me ramène les mains vides. Pourquoi m’appelleriez-vous Naomi, après que l’Eternel s’est prononcé contre moi et que le Tout-Puissant m’a affligée? Ainsi revinrent du pays de Moab Naomi et sa belle-fille, Ruth la Moabite. Elles arrivèrent à Bethléem au commencement de la moisson des orges.

 

Toute la ville fut émue à cause d'elle et ne la reconnaisse pas parce que l'épreuve et la douleur ont marqué certainement son visage.

 

Ne m'appeler pas Naomi,  mais appeler moi Mara, Mara signifie amertume amer.

 

Et puis Naomi et Ruth n'ont pas été rejetées,  mais accueillies avec amour.

« La ville fut émue à cause d'elles »

Ne soyons juge,  lorsque nous voyons quelqu'un revenir au milieu du peuple de Dieu dans la repentance accueillons-le avec amour,  prenons garde de tomber nous-même. 

 

Ensuite une autre pensée c'est que les plans de Dieu s'accomplissent malgré tout.

 

 

Je me suis dit que si Elimélec était resté à Bethléem avec sa famille et que ses fils se seraient mariés avec des femmes d'Israël est-ce que Dieu aurait accompli malgré tout sa volonté, que dans cette généalogie à la fin du livre on y retrouverait Obed, Isaïe et David homme selon le cœur de Dieu?

Oui le plan de Dieu se serait accompli malgré tout parce que malgré les erreurs des hommes, Dieu poursuit son plan, ce que sa bouche a dit, sa main l'accomplit.

 

De Juda, naîtra le messie l'envoyé Jésus le Seigneur celui qui devait venir dans le monde pour racheter les hommes de la puissance de la mort et du péché. 

 

Ruth 2 v1 à 3: Naomi avait un parent de son mari. C’était un homme puissant et riche, de la famille d’Elimélec, et qui se nommait Boaz. Ruth la Moabite dit à Naomi: Laisse-moi, je te prie, aller glaner des épis dans le champ de celui aux yeux duquel je trouverai grâce. Elle lui répondit: Va, ma fille. Elle alla glaner dans un champ, derrière les moissonneurs. Et il se trouva par hasard que la pièce de terre appartenait à Boaz, qui était de la famille d’Elimélec.

 

Parlons de Boaz, qui est Boaz? Un Parent d'Elimelec, un homme puissant riche son nom signifie la force est en lui.

Boaz est une représentation de Jésus-Christ dans sa manière d'agir et d'accueillir Ruth  qui va glaner dans ses champs elle ne savait pas que Boaz était parent d'Elimelec.

On retrouve le nom de Boaz une dizaine de fois dans le chapitre 2, et autant de fois encore dans les deux chapitres qui suivent.

Boaz met tout à disposition de Ruth qui est étrangère en Israël.

Elle dispose des champs, des puits, de son grain, tout est mis à la disposition de Ruth.

Il est bienveillant, protecteur, généreux. 

 

Ruth, elle glane toute la journée plusieurs passages nous montre une femme courageuse  persévérante. Elle porte un bon témoignage

Ruth 3 v11:   « car toute la porte de mon peuple sait que tu es une femme vertueuse. » 

C’est la grâce que Boaz exprime envers Ruth qui confesse devant Boaz, « Pourquoi ai-je trouvé grâce à tes yeux? »

Elle reconnaît qu'elle ne mérite pas une grâce particulière pourquoi elle?  

« Je suis une étrangère ».

La grâce que le Seigneur nous a faite alors que nous étions étranger il a fait de nous, ses enfants.

 

Si nous sommes en Christ, nous ne sommes plus des étrangers mais des gens de la maison de Dieu, Concitoyens des saints.  

Lui  qui n'est que grâce pour nous, il nous connaît parfaitement   Ruth 2 v11 « tout ce que tu as fait… m’a été rapporté ».

Ruth 2 v17, Naomi apprend par Ruth qu'elle glanait dans le champ de Boaz, parent d'Elimelec.  

Ruth 3 v1 à 5: Naomi veut assurer le repos de Ruth et l'amener vers Boaz par le rachat pour devenir son épouse » elle l'a conseille.

Naomi, sa belle-mère, lui dit: Ma fille, je voudrais assurer ton repos, afin que tu sois heureuse. Et lui dit:  Lave-toi et oins-toi, puis remets tes habits,  Et quand il ira se coucher, observe le lieu où il se couche. Ensuite va, découvre ses pieds et couche-toi. Il te dira lui-même ce que tu as à faire. Elle lui répondit: Je ferai tout ce que tu as dit.

Ruth va se mettre au pied de Boaz et se présenter à lui.

Quelle belle image pour nous de nous mettre au pied du Seigneur pour entendre sa parole comme Marie qui avait choisi la bonne part.

 

Boaz va aller à la porte pour le rachat et selon la loi de Moïse qui dit dans Deutéronome 25v5, 10  que vous pourrez lire sur le rachat. Qui s'appelle Le livérat.

 

 

 

Le rachat de Ruth

4 v6 à 12 « Celui qui avait le droit de rachat ne va pas racheter. Celui qui avait le droit de rachat va dire  à Boaz: Acquiers pour ton compte. Et il ôta son soulier. »

 

Le plan de s'accomplit pour Ruth quelle belle image du rachat en Christ pour nous tous.

 

1Pierre 1  v18 à 21  sachant que ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache, prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous, qui par lui croyez en Dieu, lequel l’a ressuscité des morts et lui a donné la gloire, en sorte que votre foi et votre espérance reposent sur Dieu.

 

Dieu restaure par ce mariage Naomi.

 

Ruth4 v13 à 22 Boaz prit Ruth, qui devint sa femme et il alla vers elle. L’Eternel permit à Ruth de concevoir et elle enfanta un fils. Les femmes dirent à Naomi: Béni soit l’Eternel, qui ne t’a point laissé manquer aujourd’hui d’un homme ayant droit de rachat et dont le nom sera célébré en Israël. Cet enfant restaurera ton âme et sera le soutien de ta vieillesse; car ta belle-fille, qui t’aime, l’a enfanté, elle qui vaut mieux pour toi que sept fils. Naomi prit l’enfant et le mit sur son sein et elle fut sa garde. Les voisines lui donnèrent un nom, en disant: Un fils est né à Naomi. Et elles l’appelèrent Obed. Ce fut le père d’Isaï père de David. 

 

 Salmon engendra Boaz; Boaz engendra Obed; Obed engendra Isaï; et Isaï engendra David.

 

La naissance du fils de Ruth est la conclusion de l'histoire du livre de Ruth.

Un fils qui sera le grand-père du roi David, Obed  Ruth est entrée dans le plan de Dieu, on la retrouve  dans  la généalogie de Jésus dans Matthieu 1 v5 à 6. 

 

Conclusion

  • D'une histoire qui tourne au drame Dieu peut transformer notre malheur en bonheur.
  • Nous pouvons décider de faire la volonté de Dieu qui est bonne agréable et parfaite.
  • Dieu nous restaure.
  • Dieu nous console.
  • Recherchons cette relation intime avec le Seigneur et persévérons dans l'amour fraternel. Soyons sûr du plan de Dieu pour nos familles.

Yves Rosay

 

 

 

 

Adresse

Eglise Apostolique
2 rue du Moulin Enragé 76170 Lillebonne


Téléphone

06 82 42 08 37

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Eglise Apostolique