Eglise Apostolique
Eglise Apostolique

Culte du dimanche 20 août 2017

Le Jeûne de Jésus dans le désert

Mat 4: 2 à 11

Alors Jésus fut emmené par l'Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable. Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur, s'étant approché, lui dit : Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. Jésus répondit : Il est écrit : L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

Le diable le transporta dans la ville sainte, le plaça sur le haut du temple, et lui dit : Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas; car il est écrit : Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet; Et ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre. Jésus lui dit : Il est aussi écrit: Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu.

Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, et lui dit: Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m'adores. Jésus lui dit : Retire-toi, Satan! Car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul. Alors le diable le laissa. Et voici, des anges vinrent auprès de Jésus, et le servaient.

 

Cet événement se situe juste après son baptême donné par Jean-Baptiste. Souvenons-nous que le ciel s'est ouvert ce jour-là, Une voix venant du ciel s'est fait entendre au-dessus de lui  Celui–ci est mon Fils bien–aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.    Matthieu 3 : 15b à 17

 

La mission de Jésus, comme Agneau de Dieu sur la terre, a commencé ce jour-là et se termine par la crucifixion.

 

Pourquoi Jésus a-t-il jeûné dans un désert plutôt que dans une maison?

Pourquoi pendant 40 jours et non 3 comme la reine Esther ou 10 comme Daniel?

 

Nous constatons qu’au premier verset que Ce n’est pas Jésus qui prend l’initiative de ce jeune, mais il est poussé par l’Esprit,

 

Le désert signifie : région désolée, inhabitée un lieu vide,

Ce lieu de tous les dangers pour l’homme, Marc 1 13  Il était avec les bêtes sauvages. Mais c’est aussi le lieu où l’homme peut entrer plus directement en contact avec Dieu.

Les premiers moines, au début du christianisme, s’installeront, dans le désert d’Egypte et du Sinaï, à la rencontre de Dieu.

 

Il fut conduit par le Saint-Esprit dans le désert, pour être tenté par le diable

Tenté signifie: mettre à l’épreuve, éprouver, dans le but de certifier une ou des qualités, ou voir comment une personne se conduit, essayer ou éprouver la foi, la vertu, le caractère d’une personne, par la séduction du péché, être sollicité à pécher par des tentations du diable.

 

Ce n’est jamais Dieu qui nous tente : Jacques 1 : 13 Que personne, lorsqu’il est mis à l’épreuve, ne dise : « C’est Dieu qui me met à l’épreuve. » Car Dieu ne peut être mis à l’épreuve par le mal, et lui–même ne met personne à l’épreuve.                                                                      

 

 

Jésus avait-il besoin d’être tenté par Satan ?

Pour lui-même non, pour le peuple Hébreu et pour nous païens, je pense que oui,   où le peuple  Hébreu a échoué, dans le désert, malgré la présence du Saint-Esprit se manifestant sous la forme d’une colonne de feu la nuit et d’une nuée le jour. Jésus va donner un exemple de la marche par l'Esprit

 

La Bible relate  trois tentations, dans le récit du jeûne ou trois reprises Jésus gagne la victoire sur l'ennemi.

La première tentation nous est présentée à la fin du jeûne Matthieu 4: 2 à 4 Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur, s’étant approché, lui dit: Si tu es Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. Jésus répondit: Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.             

Ici, dans ce dernier verset Jésus cite : Deutéronome 8: 3 le pain ne suffit pas à faire vivre l’homme. Celui–ci a besoin aussi de toutes les paroles qui sortent de la bouche de Dieu.      

Nous remarquons que dans cette tentation Jésus a été tenté au niveau de la nourriture du corps, de ses besoins purement humains.

 

La deuxième tentation nous la trouvons dans ces versets: Matthieu 4: 5 à 7 Le diable le transporta dans la ville sainte, le plaça sur le haut du temple,  et lui dit: Si tu es Fils de Dieu, jette-toi en bas; car il est écrit: Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet; Et ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre. Jésus lui dit: Il est aussi écrit: Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu.                                                                                            

Là encore, le diable, qui a lui-même porté Jésus au sommet du temple, ne lui demande rien d’autre qu’un acte d’ordre magique défiant les lois de la pesanteur.

Mais Jésus souligne l’importance de ne pas tenter le Seigneur ou de pas le provoquer, Jésus citeDeutéronome 6.16 Vous ne tenterez point l’Eternel, votre Dieu, comme vous l’avez tenté à Massa.                                                                          

La troisième tentation: Matthieu 4:  8 à 11 Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, et lui dit: Je te donnerai toutes ces choses, si tu te prosternes et m’adores. Jésus lui dit: Retire-toi, Satan! Car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul. Alors le diable le laissa. Et voici, des anges vinrent auprès de Jésus, et le servirent.                                                 

Ces versets nous montrent que Jésus a été tenté au niveau de la convoitise du monde, de la gloire du monde et surtout au niveau de l’adoration.

C’est la tentation ultime: renoncer à Dieu pour adorer les idoles, nous tourner vers les idoles, matérielles, affectives, intellectuelles, en nous détournant de Dieu.

 

Nous nous souvenons que dans la première tentation Jésus a été tenté au niveau de la nourriture parce que le peuple Hébreu avait murmuré contre la manne, l'eau amère, le manque de viande…

La deuxième tentation, dans: Matthieu 4 : 5 à 7. Nous retiendrons « si tu es le Fils de Dieu… » Par ces paroles de Satan Jésus a connu la tentation au niveau de son identité, parce que le peuple avait douté de l’identité de Dieu,

Jésus est tenté au niveau de l'adoration en lui offrant, en contrepartie toute la gloire du mondeSi tu te prosternes et m'adores, le diable a réussi à faire adorer le veau d'or dans le désert.

Jésus est mis dans la même situation que le peuple juif, dans le désert, pour montrer les attitudes que le peuple juif, auraient dû adopter.

Ainsi, face aux tentations du diable, Jésus ne cède jamais.

Quand le diable lui demande d’ordonner à la pierre de devenir pain il répond : « Il est écrit: L’homme ne vit pas seulement de pain »; quand il lui demande de jeter en bas il répond Vous ne tenterez point l’Eternel, votre Dieu, quand il lui demande de se, prosterner, il répond« il est écrit: C’est devant le Seigneur ton Dieu que tu te prosterneras, à lui seul tu rendras un culte.

 

Jésus a racheté les manques du peuple Hébreu, dans tous les domaines alors le diable le quitte.

 

Sommes-nous mieux que le peuple Hébreu ?

Selon qu’il est écrit : Romains 3: 9 et 10:19 il n’y a point de juste, Pas même un seul. 

Nous arrive t-il de murmurer ou d’être négatif?

Avouons que certaines de nos paroles sont plus des semences qui font prospérer le royaume des ténèbres que le royaume de Dieu.

 

Elles attirent la malédiction sur nos vies, dans notre famille, notre travail, notre pays.

 

Murmurer signifie: manifester un déplaisir secret, non avoué ouvertement Jude 16Ce sont des gens qui murmurent, qui se plaignent de leur sort, qui marchent selon leurs convoitises, qui ont à la bouche des paroles hautaines, qui admirent les personnes par motif d’intérêt. 

 

Murmurer nous amène à établir un mur entre nous et la personne contre qui nous murmurons.

 

Demandons pardon pour nos murmures et soyons semblable au Seigneur Jamais de la bouche de Jésus il n’est sorti de paroles négatives, de condamnation: Luc 4: 22 Et tous lui rendaient témoignage; ils étaient étonnés des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche, et ils disaient : N’est-ce pas le fils de Joseph?

Jésus est un modèle exemplaire.

En tant qu’homme, il nous montre ainsi qu’il est possible pour nous, de poser ces mêmes attitudes, de confiance en proclament la parole quand nous sommes tenté par satan.

 

 

Jean Sébastien

 

Adresse

Eglise Apostolique
2 rue du Moulin Enragé 76170 Lillebonne


Téléphone

06 82 42 08 37

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Eglise Apostolique