Eglise Apostolique
Eglise Apostolique

Culte du dimanche  21 janvier 2018

 

 


 

Le temps de la grâce

 

2 textes de la prédication de la semaine dernière genèse 1.28 où Dieu dit Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre.

Mettant aussi en parallèle le texte bien connu de Matt 28.19 Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit,

nous avons là le principe de vie de Dieu qui est de féconder et de multiplier nous le voyons Dans la création elle-même il y a cette notion de multiplication. Adam et Eve se sont multipliés donnant 8 milliard d’individus grâce à la reproduction. Le développement de nos églises se fera uniquement sur notre capacité à nous reproduire

 

Sommes-nous en harmonie avec les principes naturels de porter du fruit?

Il nous faut examiner régulièrement le fruit que nous portons. A vrai dire je ne suis pas satisfait du fruit que je porte.

Toutes les espèces de la création de Dieu se caractérisent par le fait de porter du fruit et l’espèce est ainsi préservée mais s’il n’y a pas de fruit elle disparait.

Alors pour porter des fruits nous n’avons pas tout notre temps, effectivement Luc le disait nous sommes tous de passage sur cette terre, notre temps est court et compté.

Mais il n’ y a pas que notre vie qui est compté mais le temps dans lequel nous vivons et que nous appelons le temps de la grâce qui est une parenthèse entre la 69ème et la 70ème semaine du livre de Daniel.

En effet le cours du temps est divisé en plusieurs périodes: il y a eu le temps d’Adam, de Noé, d’Abraham et il y a eu la croix une période qui durera jusqu’à ce que nous soyons rappelés auprès de notre Seigneur. Après quoi viendra une période de tribulation, puis un règne de paix de mille ans et enfin la nouvelle terre pour l’éternité.

Les 69 premières semaines de Daniel correspondent à un temps qui s’est déjà déroulé allant de la captivité d’Israël jusqu'à la venue de notre Seigneur 1Jour correspondant à 1 Année.

La dernière semaine qui doit arriver correspond donc à 7 ans, ce temps de tribulation où il sera trop tard pour répondre à notre appel de se reproduire.

Car la mission qui nous est confié correspond à un temps précis, le temps de grâce allant de la croix jusqu'à notre appel auprès de lui.

Nous devons l’attendre à toute heure du jour ou de la nuit, car Marc 13:35 « ils ne savent pas quand le Maître de la maison viendra, le soir, ou à minuit, ou au chant du coq, ou au matin »

Nous sommes encore au jour de la grâce. S’il en était autrement, Dieu n’ajouterait pas chaque jour, par la conversion, de nouvelles âmes au nombre des élus pour le compléter, car le Seigneur nous appellera au son du shofar de la voix d’un archange dès que le dernier de la liste du livre de vie aura été ajouté à son peuple céleste. 

L’église se trouve donc dans ce temps de grâce donné par Dieu.

La Bible dit aussi que l’on peut hâter le jour du Seigneur, lorsque le nombre des élus sera au complet.

Mes paroles ont pour but d’amener le plus possible d’âmes à Christ, afin que, lorsque le nombre des élus sera au complet, Jésus puisse nous appeler auprès de lui. Et Dieu connaît ce nombre.

C’est absolument prodigieux. Cela me donne presque le vertige de savoir que par notre attitude, nous pouvons hâter le jour du Seigneur.

Pierre nous explique pourquoi Jésus n’est pas encore revenu :

«Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. » 2 Pierre 3 :9

Notre Seigneur est extrêmement patient envers les non-croyants.

Il nous faut dans ce temps de grâce garder notre mission apostolique comme une priorité jusqu’au retour de Jésus comme exprimé en Matthieu 24.14 « Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin. » Cela doit nous conduire à vivre notre vocation apostolique d’aller, d’être fécond de nous multiplier.

Bien sûr que notre mission apostolique prendra divers aspects en fonction des aptitudes et des dons de chacun, mais nous sommes tous appelés à contribuer au témoignage de ce que Jésus a déposé en nous.

Nous ne devons pas garder égoïstement ce don magnifique de la grâce que nous avons reçu.

A plusieurs reprises nous avons entendu depuis un certain temps maintenant la définition de ce qu’est La grâce «  faveur  » donnée sans retour. « Que la faveur imméritée du Seigneur Jésus-Christ...soit avec vous. » A l’ origine le mot grâce signifiait  «  la beauté extrême ». « Que la beauté extrême du Seigneur Jésus-Christ...soit avec vous. »

Dans notre témoignage, nous devons nous souvenir de la beauté, de la générosité, de l’action extraordinaire révélée en JC pour sauver l’humanité. SON PARDON EST PARFAIT et nous accorde toutes sortes de bénédictions et de restaurations, impossibles sans l’œuvre de la croix.  C’est SA GRÂCE et c’est  cela que nous devons proposer au monde

Sommes-nous encore émus par la lecture de Jean3 16? « Car Dieu a tant aimé... » Ou restons nous indifférents et sans émotions? Dieu aime nos voisins, nos amis, notre famille mais ils ne le savent pas si nous leur témoignons pas.

Comment ne pas partager la grâce qui nous est faite? La samaritain témoigne c’est le Christ.

Comment ne pas être touché par le grand amour que Dieu a pour notre monde?

Transmettre l’Evangile se traduit par transmettre la Grâce et l’Amour de Dieu, le cœur de l'Évangile, qui est la rencontre du Christ et non l'adhésion à une idée. 

La mission de faire des disciples n’est pas un don particulier puisque tous ceux qui ont mis leur foi dans le Seigneur Jésus doivent reproduire en d’autres personnes le caractère de l’Eprit de Dieu. Jean 15.5 « Je suis le cep de la vigne, vous en êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, portera du fruit en abondance, car sans moi, vous ne pouvez rien faire ».

Le Seigneur nous appelle à cette mission. Le fait de contribuer à la multiplication de disciples n’est donc pas une option, mais un ordre, selon les évangiles. Un mouvement de multiplication de disciples génère l’implantation d’églises et c’est l’une des raisons pour laquelle l’Eglise est sur la terre.

C’est en faisant des disciples que ces mêmes disciples feront naitre d’autres disciples. Le nouveau testament nous démontre que la multiplication de disciples était collective et concernait chacun des membres, de façon à développer l’Eglise de Christ.

L’église est le meilleur endroit pour former des disciples, c’est pourquoi il nous faut continuer à multiplier les assemblées afin de multiplier les disciples.

Il existe plusieurs formations de disciples qui sont porteuses de beaucoup de fruits, je suis actuellement entrain de suivre une de ces formations pour pouvoir le transmettre à d’autres mais le meilleur enseignement se fait dans la pratique, et c’est là que l’Evangile va s'incarner dans la réalité de la vie des gens, faisant d’eux de véritables disciples. Et Plus nous formons de nouveaux disciples plus nous verrons émerger de nouveaux ministères.

Paul avait compris ce principe de multiplication, il donne ses instructions à Timothée pour que lui-même fasse les mêmes choses à d’autres qui à leur tour feront de même. En 2 Timothée 2.2 il est écrit: « et les choses que tu as entendues de moi devant plusieurs témoins, confie-le à des hommes fidèles qui soient capables d'instruire aussi les autres. » Ici nous avons l’extraordinaire mouvement de multiplication qui s’effectue de génération en génération. 

Je pense que si nous commençons à avoir cette ambition qu’un disciple en forme un autre chaque année nous pourrons voir naître de nombreuses églises. Car 5 personnes qui forme 5 autres cela en fait 10 qui eux même en feront 10 autres chacun ce qui fait 20 puis 40 et 80 160 etc….

Pour cela, il est nécessaire que nous soyons des témoins dans notre sphère personnelle, nos relations directes avec nos collègues de travail, notre famille, notre cercle d’amis, etc...

La clé de ce succès, c’est notre témoignage, qui nous permettra de mettre en place parmi nos relations, un discipulat actif.

 

Le meilleur exemple est le ministère de Jésus, il a pratiqué un discipulat de proximité avec les apôtres et les soixante-dix, et un discipulat plus éloigné avec d’autres, à qui il a confié à chacun la mission de faire des disciples, qui en feraient d’autres à leur tour.

L’envoi en mission est un appel à la multiplication permanente. Dieu nous donne cet ordre de mission et il nous donne aussi un temps limité pour accomplir notre mission certes nous sommes tous différents et nous n’avons pas tous la même aisance à témoigner et à faire des disciples mais nous avons tous le devoir de contribuer à la grande mission. Cela peut se manifester par donner un flyer parler de nos valeurs, de notre foi, inviter à une action spéciale dans l’église ou tout autre, mais mettons-nous en mouvement.

Car tous à notre niveau nous pouvons contribuer à l’avancement de son royaume

Et comme disait Luc nous ne verrons peut être pas le fruit mais je dirais que ce n’est pas notre problème.

Nous avons reçu le don magnifique de la grâce, nous devons aussi le transmettre et le jour du retour de notre seigneur viendra.

Notre Seigneur se préoccupe de la miséricorde. Il est patient envers les pires des pécheurs et Il se tient prêt à manifester sa grâce envers tous les pécheurs repentants. 

« Puisque tout va disparaître de cette façon, comprenez bien ce que vous devez faire! Il faut que votre conduite soit sainte et marquée par l’attachement à Dieu. Vous devez attendre le jour du Seigneur en faisant tous vos efforts pour qu’Il puisse venir bientôt. Ce sera le jour où le ciel sera détruit par le feu et où les corps se fondront dans la chaleur des flammes. Mais Dieu a promis un nouveau ciel et une nouvelle terre, où la justice habitera, et voilà ce que nous attendons. C’est pourquoi, mais chers amis, en attendant ce jour, faites tous vos efforts pour être purs et irréprochables aux yeux de Dieu. » 2 Pierre 3:11-14

Jean Sébastien Fontaine

 

Adresse

Eglise Apostolique
2 rue du Moulin Enragé 76170 Lillebonne


Téléphone

06 82 42 08 37

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Eglise Apostolique