Eglise Apostolique
Eglise Apostolique

Culte                              du dimanche 22 mai 2016

 

LA CIRCONCISION 

 

 Genèse 17: 9-13. «Dieu dit à Abraham :Toi, tu garderas mon alliance, toi et tes descendants après toi, selon leurs générations. C’est ici mon alliance, que vous garderez entre moi et vous, et ta postérité après toi: tout mâle parmi vous sera circoncis. Vous vous circoncirez ; et ce sera un signe d’alliance entre moi et vous. A l’âge de huit jours, tout mâle parmi vous sera circoncis, selon vos générations, qu’il soit né dans la maison, ou qu’il soit acquis à prix d’argent de tout fils d’étranger, sans appartenir à ta race. On devra circoncire celui qui est né dans la maison et celui qui est acquis à prix d’argent; et mon alliance y sera dans votre chair une alliance perpétuelle» 

La circoncision fut donnée à Abraham comme signe de son alliance avec Dieu. Elle consiste à couper le prépuce chez les hommes.

Cette incision dans la chair était le prix à payer pour suivre l’Eternel, le seul et unique Dieu. Elle ne concernait que les descendants d’Abraham.

Les peuples aux alentours, pouvaient toutefois y prendre part à la seule condition d’être circoncis et de suivre les commandements de l’Eternel.

Par cette alliance, les hommes devaient se consacrer et tourner entièrement leurs cœurs vers le Seigneur.

Cette alliance était une alliance dans la chair que chaque descendant d’Abraham devait respecter scrupuleusement. Par la suite, elle fut instituée comme une loi perpétuelle sous Moïse.

 

Josué 5 : 2-3

2 En ce temps-là, l'Eternel dit à Josué: Fais-toi des couteaux de pierre, et circoncis de nouveau les enfants d'Israël, une seconde fois. 3 Josué se fit des couteaux de pierre, et il circoncit les enfants d'Israël sur la colline d'Araloth.

Rappelons que dans le désert la circoncision n’avait pas été pratiquée et pour marquer un bon départ dans le pays promis, les fils de la génération morte dans le désert furent circoncis jusqu’à l’âge de 40 ans.

Quelle expérience douloureuse cela a dû être pour les Israélites, d'enlever le prépuce avec des couteaux de pierre, en signe pour le monde, de leur fidélité à l'alliance avec Dieu!

Aujourd'hui, l'équivalent de cela, est de se soumettre à la parole tranchante et aiguisée de Dieu!

LE CHRÉTIEN A BESOIN D'UNE CHIRURGIE, DEVANT SE DÉPOUILLER DES OEUVRES MORTES DE LA CHAIR

La Bible dit que la parole de Dieu circoncit nos cœurs : la circoncision, c'est celle du cœur, accomplie par l'Esprit et non par la loi écrite.

On pourrait prendre comme métaphore la « CHIRURGIE PLASTIQUE ».

En voici la définition: la chirurgie plastique est destinée à réparer ou reconstruire les tissus externes du corps humain. La chirurgie plastique va donner une forme différente, dans un souci d'amélioration, à une partie du corps humain. Elle peut être destinée à des fins esthétiques, mais aussi reconstructrices. En médecine cette chirurgie est souvent employée pour la beauté extérieure.

La chirurgie plastique est le moyen de remodeler, de réparer ou de restaurer quelque chose de perdu, blessé ou défectueux. Cela signifie donc de corriger, d'améliorer, de guérir.

Sur la base de ces définitions nous pouvons comprendre que nous avons besoin d'une chirurgie. Et que Dieu est prêt à la faire dans la vie de personnes qui n'ont pas honte d'admettre qu'elles ont besoin d'aide et besoin d'une chirurgie spirituelle.

c’Est ce que la bible appel LA CIRCONCISION DU CŒUR

Et c’est l’ ALLIANCE NOUVELLE

Qui fut instaurée au travers du sacrifice parfait de Jésus-Christ à la croix. 

Cette nouvelle alliance ne consiste plus en une incision dans la chair, mais à un changement radical du cœur

et ne concerne plus seulement Israël, elle inclut désormais tous ceux qui souhaitent hériter de la vie éternelle en Jésus-Christ, sans distinction de race ou de couleur.

Dieu souhaite établir sa demeure dans le cœur de l’homme.  Désormais seule la Foi en Jésus-Christ permet d’avoir part à l’alliance nouvelle et à l’héritage céleste.

Or, là encore, le cœur a besoin d’être circoncis afin qu’il ne soit pas un obstacle.

Les juifs étaient circoncis extérieurement, mais Paul dit que la circoncision est celle du cœur. Paul ne parlait pas de la circoncision extérieure mais de la circoncision et de la rémission du péché dans le cœur.

Le cœur est l’organe le plus vital. Il est indispensable à la vie.

La Bible en parle comme un trésor qu’il faut préserver par-dessus tout : « Garde ton cœur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie. »  (Proverbes 4 :23). Le cœur est le siège des émotions et des sentiments de l’homme. C’est de là qu’émane son bon vouloir, sa volonté. Or, à de multiples reprises la Bible nous met en garde contre notre propre cœur. « Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître? » Jérémie 17 :9.

En effet, nous avons tous eu, un jour, un différend avec notre propre cœur. N’est ce pas ?

Nous avons tous expérimenté la méchanceté et la fourberie du cœur d’une tierce personne. Et oui, le cœur de l’homme est mauvais! Le monde a trouvé une phrase pour résumer son état: « Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point ». Il est intéressant de voir comment  le monde perçoivent les douleurs et les peines qu’inflige ce cœur, qui sans Jésus-Christ, est tel un animal sauvage et indomptable. Gloire soit rendue à l’Eternel, car lui seul, connait et sonde le cœur humain! « Moi, l’Éternel, j’éprouve le cœur, je sonde les reins, Pour rendre à chacun selon ses voies, Selon le fruit de ses œuvres » Jérémie 17 :10. Bien plus encore,  il nous montre la marche à suivre afin de ne pas devenir esclave de ce dernier, mais de pouvoir l’assujettir à la volonté divine. Cela passe, bien évidemment, par la circoncision du cœur. 

 

Colossiens 2 : 10-12

Et vous avez toute plénitude en lui, qui est le chef de toute principauté et puissance. 11 En lui aussi vous avez été circoncis, d'une circoncision faite sans main, en dépouillant le corps des péchés de la chair, ce qui est la circoncision de Christ; 12 Ayant été ensevelis avec lui par le baptême; en lui aussi vous êtes ressuscités, par la foi en la puissance de Dieu, qui l'a ressuscité des morts.

Dieu va circoncire le coeur de ses enfants dans son Église.

Une circoncision non faite par la main des hommes, mais par sa propre main.

 Dans l'Église, chaque membre du corps de Christ doit connaître une circoncision. Cela va provoquer de la douleur, mais Dieu a son scalpel en main.

il peut corriger ce qui ne va pas chez nous et il va le faire semaine après semaine, mois après mois, année après année, jusqu'à ce que le travail soit terminé.

Esaïe 64 : 8

8 Cependant, ô Eternel, tu es notre père; Nous sommes l'argile, et c'est toi qui nous as formés, Nous sommes tous l'ouvrage de tes mains.

Il est ce portier qui va façonner habillement ce nouveau cœur afin de le rendre parfait.

CERTAINES PERSONNES DE LA BIBLE SONT PASSÉES PAR LE BISTOURI

Quand nous regardons à travers l'Écriture nous voyons que Dieu a transformé des hommes ordinaire en extraordinaire.

Mais pour cela il faut accepter de passer par le bistouri. Abraham, Moïse, Job, Élie, Paul, Pierre et bien d'autres en sont des exemples.

il nous faut savoir que chaque homme et femme que Dieu a utilisés à l'époque avaient deux choses en commun.

  1. Ils avaient un cœur réceptif, ouvert, accessible, sensible, prêt à entendre Dieu.
  2. Ils avaient une vie qui était disponible, c'est-à- ouvert et libre, une vie disponible à obéir à Dieu

Dieu est toujours capable et prêt à effectuer la chirurgie et réparer notre cœur brisé, nous transformer en l'homme ou la femme qu'il veut que nous soyons.

Mais sommes-nous prêts POUR LA CHIRURGIE?

 

Sommes-nous prêts à signer la feuille en bas, nous remettant entre les mains du divin chirurgien?

Sommes-nous prêts à le laisser couper dans notre chair, notre égo, d'extirper tout  péché?

Sommes-nous prêts pour un renouveau, une renaissance?

Sommes-nous prêts pour cette chirurgie, pour une vie abondante, remplie de joie, de paix, de puissance?

Signons au bas de la page

Faisons lui confiance, abandonnons-nous entre ses mains! Plaçons-nous sur la table d’opération ou encore sur l'autel du sacrifice! Confessons nos péchés, car il est fidèle et juste pour nous les pardonner.

Dieu veut nous sortir de notre léthargie et de notre somnolence spirituelle,

 il veut que nous confessions nos péchés dans une repentance réelle car « Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles » 

En grec, la circoncision du cœur se définit par l’extinction des passions et l’abandon de l’impureté spirituelle. Or, pour marcher selon les voies du Seigneur, il faut premièrement abandonner le péché.  Ce renoncement exige de crucifier les désirs et les passions de la chair.

Galates 5 : 19-24. « Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables[…]  Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs »

Il n’existe pas une liste exhaustive des passions de la chair!  En effet, bon nombre de chrétiens s’arrêtent sur les péchés dits « visibles »,

Or nous avons tort, car la désobéissance, la jalousie, la convoitise, la rébellion, l’envie, qui ne peuvent être vus aux premiers abords,  ne sont pas moins des pratiques qu’il faut abandonner.

Ces « petits péchés mignons »  sont parfois même plus difficiles à écarter qu’on ne le croit!

Seuls un examen méticuleux  à  la lumière de la Parole, une intimité vraie et réelle accompagnée d’une sincère repentance permettent de s’en défaire complètement.

C’est la grâce de la chirurgie, oui, la grâce de la chirurgie, en dépit de la profondeur de la vallée, de l'obscurité de la nuit, malgré le péché, mon médecin dit: « Tu seras sauvé. » C’est la grâce de la chirurgie.

Après le renoncement aux œuvres mortes, il reste le Caractère.  Dès que le Seigneur entame cette partie de l’opération, un travail de longue haleine commence. Car Les traits de caractère sont ancrés dans notre personnalité.

Cette deuxième partie de l’opération est sans doute la plus délicate.

En effet, de la  frustration et du découragement peuvent se faire ressentir durant cette période qui prend souvent toute une vie. Nous savons tous combien il est nécessaire de se laisser briser par le Seigneur pour notre avancement

Il y a un chant de Corine Laffitte qui dit Seigneur, ce dont j’ai besoin, c’est d’un cœur brisé. Seigneur, ce dont j’ai besoin, c’est d’un cœur brisé et contrit.

mais le caractère, lui, s’obstine et ne veut surtout pas être mis à mal. Chacun a son caractère. Il peut même être érigé en forteresses. Il en existe des faibles, des forts, des impétueux, des capricieux, des irrésolus, des colériques, etc.

 « Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau; j’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois » Ezéchiel 36 : 26-27.

Le Seigneur use d’épreuves afin d’ôter ces traits de caractère pour en forger un autre, celui de Jésus-Christ.

Il est très difficile de se laisser briser par le Seigneur, mais cela est un mal nécessaire.

 Notre entourage, le monde, doivent voir le changement du cœur que Dieu est en train d’opérer. Certes, ils peuvent constater que nous nous sommes détournés du mal, mais s’ils ne remarquent pas en nous la transformation de notre caractère, cela est vain.

Le cœur de l’homme est mauvais! Il arrive parfois que nous ignorions ce que renferme notre propre cœur. C’est pourquoi Dieu crée des situations et des circonstances afin que ce qui est caché ressurgisse.

Lui-même va pointer du doigt le travail qu’il reste encore à effectuer. C’est dur, ça fait mal! Une sincère repentance est nécessaire!

Je prends un exemple. Un homme qui ne sait pas qu’il est colérique, donne son cœur à Jésus-Christ. Il se détourne du mal et essaye de vivre loin de la séduction de ce monde. La colère, quant à elle, reste silencieuse  et sous jacente,  attendant le moment opportun pour jaillir. Une incompréhension avec sa femme donne lieu à une vive querelle. C’est alors que la colère se manifeste. C’est à ce moment précis que l’Esprit de Dieu vient et demande à cet homme de manifester la maîtrise de soi, l’amour et le pardon envers sa femme, alors que sa chair excitée par la colère n’a qu’une envie : outrager sa moitié de tous les noms d’oiseaux.

 Quel dilemme! La chair, elle, souhaite à tout prix que le cœur s’enflamme et agisse en conséquence, alors que l’Esprit de Dieu recommande le contraire.

N’avez-vous jamais ressenti cette opposition farouche entre votre chair qui souhaite commettre le mal et votre Esprit qui vous demande d’appliquer la Parole?

Gloire soit rendue à Dieu, car c’est lui qui nous façonne! Ce n’est pas par notre propre force, ni par une quelconque puissance, mais c’est seulement par son Esprit.

C’est en nous approchant de lui qu’il change notre caractère, nos réactions, nos comportements. Nous ne pouvons pas le faire sans Lui.  Et tout ce qu’il fait est bon et parfait.

« Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions » Ephésiens 2 : 10. N’oublions pas que nous sommes Son ouvrage, c’est lui l’architecte et nous sommes l’ouvrage de ses mains.

«  […] celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus Christ » Philippiens 1 : 6.

 

Dieu dit: “La circoncision est celle du cœur, dans l’Esprit, et non dans la lettre; l’éloge de ce juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu” (Romains 2:29). 

 

Souvenez-vous, le cœur est le siège de la volonté de l’homme.  Depuis la chute, elle dicte les faits et gestes de ce dernier, et le pousse sans cesse à pécher contre Dieu. 

 

Contrairement à la circoncision dans la chair, celle du cœur établit une relation intime entre Dieu et l’Homme. Ce dernier se laisse conduire par le Saint-Esprit et cherche éperdument à plaire au Seigneur.

 

Est-ce que nous cherchons perpétuellement de plaire à Dieu ???

 

Romains 2 : 28 « Le Juif, ce n’est pas celui qui en a les dehors; et la circoncision, ce n’est pas celle qui est visible dans la chair. Mais le Juif, c’est celui qui l’est intérieurement; et la circoncision, c’est celle du cœur, selon l’esprit et non selon la lettre ».

J’en arrive à ma conclusion Autrefois, la circoncision consistait en une incision dans la chair, désormais en Jésus-Christ, elle correspond à une incision dans le cœur.  Et Cet acte chirurgical qu’opère le Seigneur se fait donc en plusieurs étapes.

La circoncision du cœur n’est pas une chose facile, mais elle est essentielle à la marche chrétienne.

 Un cœur circoncis manifestant le caractère de Jésus-Christ attire forcement les inconvertis. Nous avons donc une raison de plus de ne pas céder aux instances de la chair mais de marcher selon l’Esprit afin que les païens voient et soient touchés par l’œuvre du Seigneur dans nos vies.

Ne nous décourageons pas, seul Jésus-Christ fut parfait en toutes choses. Apprenons à soumettre notre chair et notre corps à la volonté divine afin que nous demeurions irréprochables.

« Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus Christ ! » 1 Thessaloniciens 5 : 23.

 

Jean Sébastien

Adresse

Eglise Apostolique
2 rue du Moulin Enragé 76170 Lillebonne


Téléphone

06 82 42 08 37

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Eglise Apostolique