Eglise Apostolique
Eglise Apostolique

Culte du dimanche  29 juillet 2018

L’ESPÉRANCE

 

Chant : "voir s’ouvrir la mer"

  • Obstacles infranchissables
    • (murs à effondrer, montagnes à déplacer)
  • Foi.
    • (Tu as promis de donner tel un grain de sénevé
      Une foi pour nous sauver)
  • Espérance.
    • (Voir s'ouvrir la mer, fleurir les déserts
      Vivre sur la terre, ta gloire ô mon Père)

 

VERRE A MOITIE PLEIN / VIDE

2 CORINTHIENS 5: 17 S21

SI QUELQU'UN EST EN CHRIST, IL EST UNE NOUVELLE CREATURE. LES CHOSES ANCIENNES SONT PASSEES ; VOICI, TOUTES CHOSES SONT DEVENUES NOUVELLES.

  • Rencontre avec Dieu
  • Déposer graine de la vie éternelle (verre rempli moitié)
  • Limpide, claire, extra pure
  • Ce n’est pas la quantité qui compte mais la qualité
  • Conversion « tout roule »
  • Manque de vigilance (nature humaine)
  • Veiller à en prendre soin.
    • BDS « uni au Christ »

 

  1. LES OBSTACLES

Comme tout le monde: Verre à moitié plein / vide

  • Commis des erreurs qui t’ont fait dévier de la route que Dieu avait tracée pour toi sur terre.
  • Dans ta marche avec le Seigneur tu ressens parfois un vide.
  • Vous connaissez des silences que vous n’expliquez pas et qui vous invitent à lâcher prise et à arrêter de croire.
  • Il vous arrive de crouler sous les remords, les regrets.
  • Vous vivez une situation insurmontable, insupportable, lourde émotionnellement, et vous criez au Seigneur Jésus que vous percevez si loin de vous, que vous doutes qu’il ne puisse vous entendre.
  • Vous portez un fardeau si lourd que vous n’arrivez plus à vous dresser pour admirer l’horizon pourtant promis à votre succès.
  •  
  • Satan connaît l’être humain, sa faiblesse.
  • Il est patient (rode comme un lion…..)
  • L’ennemi essaye de masquer qui tu es réellement.
  • Tu vis des combats qui n’en finissent pas. Rassures-toi Jésus ne t’a pas laissé dépourvu et sans défense :

En effet, les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas humaines, mais elles sont puissantes, grâce à Dieu, pour renverser des forteresses.                               2 Corinthiens 10: 4

 

2 CORINTHIENS 5:17 S21

SI QUELQU'UN EST EN CHRIST, IL EST UNE NOUVELLE CREATURE. LES CHOSES ANCIENNES SONT PASSEES ; VOICI, TOUTES CHOSES SONT DEVENUES NOUVELLES.

 

1 Cor 13: 13

Maintenant donc ces trois choses restent : la foi, l'espérance, l’amour ; mais la plus grande des trois, c'est l'amour.

"CHERCHER DIEU C'EST LA FOI... LE TROUVER C'EST L'ESPERANCE... LE CONNAITRE C'EST AMOUR..."

 

  • Ces trois réalités: la foi, l’espérance et l’amour, présentées comme essentielles par Paul, et comme les trois seules choses qui peuvent demeurer pour l'éternité.
  • Permettent certainement au mieux de définir ce qu'est la vie du Chrétien, ce que sont les promesses de l'Evangile.
  • C'est une espèce de trinité de la vie chrétienne, trois dimensions, trois approches, de la même réalité, chacune étant essentielle, mais aucune ne pouvant être séparée des autres.

 

  1. LA FOI

Romains 10: 17

Ainsi la foi vient de ce qu'on entend et ce qu'on entend vient de la parole de Dieu.

Ephésiens 2: 8

En effet, c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.

  • En Hébreu, se dit « emouna »,
  • Qui vient du mot « aman » qui signifie « la certitude », « la vérité ».
  • La foi pour la Bible, c’est la certitude de la vérité.
  • C'est donc une démarche plus rationnelle qu'irrationnelle qui a plus à voir avec l'intellect qu'avec l'affectif.
  • C'est cette même racine qui est utilisé dans le petit mot « amen » que nous utilisons constamment.
  • « Amen », veut dire : « C'est vrai ».
  • Dans l'Evangile, on le rencontre souvent,

Jésus dit, « en vérité en vérité, je vous le dis... » (par exemple en Jean 6: 47), dans le texte original, nous avons simplement:

« Amen Amen, je vous le dis... » mais la traduction est bonne.

  • Souvent, on a traduit le mot « amen » dans les prières par « ainsi soit-il », ce n'est pas vraiment exact, sauf que si l'on dit « amen » à la fin d'une prière qui est une demande,

Thomas d'Aquin qui connaissait bien l'écriture, affirmait que la foi, c'est l'adhésion de l'intelligence à la vérité, il était dans la droite tradition biblique.

  • La foi, pour les auteurs bibliques, c'est l'acte par lequel on adhère à un message, à une vérité, qui est ce en quoi l’on peut croire,
  • C’est-à-dire, ce que l’on veut reconnaître pour vrai, juste et bon.
  • Avoir foi dans l'Evangile ou dans le Christ, c'est penser que le message de Jésus est la vérité,
  • Qu’il est ce que devrait vivre l'humanité, et ce dont je veux faire le fondement de mon existence.
  • La foi peut ainsi être considérée comme un choix objectif, comme un acte de mon intelligence et de ma propre liberté.

Notre foi, c'est le système de valeur qui oriente notre existence, c'est ce que nous croyons qui est essentiel et vrai dans nos vies.

  • C’est la base de notre conviction fondamentale concernant le sens de notre vie. Et elle ne laisse que peu de place au doute, il y a un choix à faire, c’est tout.
  • Personnellement, cette foi qui est la mienne et pour laquelle je veux donner ma vie à l’Evangile ne comporte aucun doute. Je crois dans l’amour de Dieu, et à aucun moment je ne doute.
  • Ma foi est une conviction inébranlable que l’Evangile est le seul programme possible pour moi et pour l’humanité si nous voulons vivre en paix et heureux.

La foi est une ferme assurance, « la ferme assurance des choses que l’on espère » dit l’épître aux Hébreux (Ch. 11).

  • C’est une démarche dans laquelle nous sommes ultimement impliqués.
  • C'est la conviction de toute sa vie,
  • C’est le système de valeur ultime qui oriente tous les autres,
  • La foi véritable entraîne une implication de toute la personne, non seulement intellectuelle, mais aussi dans ses dimensions affectives.

 

L'espérance se nourrit de la foi et la foi se vivifie dans l'espérance.

 

L’ESPERANCE

Anecdote forêt amazonienne

"l'espérance est un acte de foi." Proust

  • De ces trois réalités "la foi, l’espérance et l’amour", 
  • L’espérance est certainement celle qui est la plus difficile à cerner.
  • Risque de confusion avec la notion plus profane "d’espoir".
  • Espérance et l’espoir sont de natures très différentes.

 

L’espoir,

  • C’est l’idée, ou la volonté que les choses vont pouvoir s’améliorer matériellement quand on se trouve dans une situation d’épreuve ou de manque.
  • L’espoir concerne ce monde alors que l’espérance est une vertu qui concerne le monde spirituel.
  • Il peut arriver que l’on se trouve dans une situation ou il n’y a plus d’espoir, mais l’espérance est quelque chose que nous sommes appelés à conserver toujours,
  • et selon Paul c’est même une réalité qui est éternelle, qui demeure alors que toute chose passe dans ce monde.

Exemple :

  • Le mourant qui sait qu’il va mourir n’a plus d’espoir de vivre et pourtant, il peut être illuminé par l’espérance.

 

  • Le mot « espérance » (Elpis en grec) est utilisé dans l’ancienne traduction grecque des Septante de l’Ancien Testament pour traduire l’hébreu « Batah » qui signifie la confiance.
  • Cela nous permet de préciser la notion biblique d’espérance :
    • Espérer en Dieu, c’est mettre sa confiance en lui,
    • C’est se reposer sur lui, s’appuyer sur lui de telle sorte qu’on se sente en sécurité.

Psaume 25: 2

« Mon Dieu, en toi je mets ma confiance, que je ne sois pas couvert de honte… », certaines  traductions rendent par « en toi j’espère ».

Psaume 40: 4

« Heureux l’homme qui place en l’Éternel sa confiance… », et là encore on pourrait entendre : « Heureux l’homme qui place en l’Éternel son espérance. »

 

On peut donc dire que l’espérance :

  • C’est la confiance que l’on choisit de mettre dans une personne ou une réalité.
  • La foi participe à cette démarche, puisqu’avoir foi en Dieu,
    • C’est être sûr de Dieu, c’est compter sur lui avec fermeté ;

Mais dans l’espérance, il y a une démarche plus existentielle :

  • C’est une démarche plus intérieure, moins intellectuelle,
  • C’est la façon avec laquelle on pense que cette réalité dans laquelle on croit est bien la réalité solide et véritable dans laquelle il n’est pas vain de croire.
  • L’espérance, c’est l’engagement personnel que nous mettons dans notre foi et qui fait qu’elle devient pour notre vie source de dynamisme et d’enthousiasme.
  • La foi nous fait voir des réalités spirituelles, d’une façon souvent fugace parce que notre foi n’est jamais totale ;
  • Par la foi, nous atteignons les réalités éternelles que nous possédons comme des prémices de réalités plus essentielles.
  • L’espérance, c’est choisir de construire sa vie sur ces réalités que nous entrapercevons ou dont nous avons la simple intuition. Par l’espérance, nous choisissons de faire de l’invisible le fondement de notre existence.

Jérémie 17: 7

Béni soit l’homme qui se confie dans l’Eternel, Et dont l’Eternel est l’espérance!

  S’il y a dans la foi une démarche personnelle ;

  • De recherche de la vérité,
  • Un effort de connaissance, De compréhension,
  • D’adhésion, une montée vers Dieu,

L’espérance est de faire confiance à

  • L’objet de sa foi, De tout fonder sur lui,
  • Un abandon confiant dans l’amour et la puissance de Dieu.
  • L’espérance c’est une forme de dé-préoccupation de soi-même, une manière de ne pas se soucier du lendemain en pensant que le lendemain prend soin de lui-même, (Mt 6: 34)
  • C’est avoir confiance en la providence divine.

Romains 5: 5

Or, notre espérance ne risque pas d’être déçue, car Dieu a versé son amour dans nos cœurs par l’Esprit Saint qu’il nous a donné.

2 Corinthiens 3: 12

Cette espérance nous remplit d’assurance.

Romains 15: 13

Que Dieu, qui est l’auteur de l’espérance, vous comble de toute joie et de sa paix par votre confiance en lui. Ainsi votre cœur débordera d’espérance par la puissance du Saint-Esprit.

 

La foi m’incite à agir devant tout le mal du monde, l’espérance me fait croire que cette action n’est pas vaine et que quoi qu’il arrive, Dieu ne sera pas vaincu.

Par l’espérance, j’accroche ma vie à quelque chose auquel je crois mais qui n’est pas actualisé sur notre terre.

 

Hébreux 6: 19

Cette espérance, nous la possédons comme une ancre de l’âme, sûre et solide ; elle pénètre au-delà du voile.

Mon espérance, c’est que Dieu nous sauve et sauve le monde, même si le cours des événements terrestres pouvait me donner des raisons de désespérer,

Mais c’est en espérance que nous sommes sauvés. Or, l’espérance qu’on voit n’est plus espérance: ce qu’on voit, peut-on l’espérer encore? (Ro 8: 24).

 

  • Avoir foi dans l’amour, c’est croire que l’amour est la chose la plus importante.
  • Mettre son espérance dans l’amour, c’est choisir de construire sa vie sur l’amour, c’est croire qu’effectivement nous sommes sauvés par l’amour et que cet amour demeure éternellement ;
  • C’est croire que l’amour que Dieu nous porte est plus fort que tout le mal qui peut nous atteindre,
  • C’est croire que nous pouvons vivre de l’amour, et qu’il peut nous suffire.
  • Vivre dans l'espérance, c'est accepter l'angoisse et, en même temps, vivre dans la joie.
  • Il y a une dynamique de l'espérance. Elle nous mobilise, nous fait avancer sans découragement.

L'espérance se nourrit de la foi et la foi se vivifie dans l'espérance.

  • En fait, espérance, foi, confiance et amour de Dieu se conjuguent pour nous permettre d'aller toujours plus loin. Et d'être, sereinement, dans la certitude que tout chemin mène au père.

 

« IL N’EST RIEN QUE L’AMOUR NE PUISSE AFFRONTER : IL N’EXISTE PAS DE LIMITE A SA FOI, A SON ESPERANCE, A SON ENDURANCE. »

Hébreux 10: 23

Retenons fermement la profession de notre espérance, car celui qui a fait la promesse est fidèle.

 

CONCLUSION

Oui, pour tous ceux qui sont associés aux vivants, il y a de l’espérance. Ecclésiaste 9: 4a

Je crois que par la grâce de Dieu, Jésus vous fera triompher de toutes vos montagnes.

Comme Joseph

  • Je prie que vous puissiez regarder au-delà de vos difficultés pour entrevoir derrière le désert, la belle oasis qui n’attend que vous, et que vous gardiez la promesse de Dieu dans votre cœur et croiyez qu’il est capable de vous sortir de cette situation.

Comme David

  • Je prie que vous puissiez profiter du désert pour vous rapprocher de Dieu, et intensifier votre intimité avec le Saint Esprit. Que la louange soit le remède pour chasser le désespoir de votre quotidien et faire siéger la joie inconditionnelle qui vient de Dieu et ne dépend pas des circonstances, dans votre cœur.

Comme Daniel

  • Je prie que vous puissiez traverser ce désert avec l’assurance que votre délivrance viendra de Jésus.
  • Je prie que vous croyiez comme Josué, à la promesse déjà accomplie de Jésus dans votre vie qui se manifestera au temps marqué.
  • Je prie que vous sortiez du désert comme Anne avec un chant de louange qui chante ce que Jésus a fait dans votre vie en réalisant vos rêves.

Comme ces héros de la Foi, Abraham, Moise, Anne, Esther, L’Apôtre Paul qui sont de la même nature que vous et moi,

Je prie que vous puissiez avoir le courage de rester accroché à Dieu, de crier pour qu’il vous fasse grâce de vous garder dans le creux de Sa main au plus fort des tempêtes de votre vie.

 

"CHERCHER DIEU C'EST LA FOI... LE TROUVER C'EST L'ESPERANCE... LE CONNAITRE C'EST AMOUR..."

 

Chant : "Il existe une espérance"

 

Sylvain Paquet

Adresse

Eglise Apostolique
2 rue du Moulin Enragé 76170 Lillebonne


Téléphone

06 82 42 08 37

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Eglise Apostolique