Eglise Apostolique
Eglise Apostolique

Culte du dimanche 30 juillet 2017

              De la foi aux actes

 

 

Nous sommes dans la période annuelle des vacances d'été et pour plusieurs cela signifie:

Repos, détente, calme, ne rien faire, prendre du temps pour soi, allez à la découverte de nouveau lieu géographique, faire de nouvelles rencontres, de témoigner, pour d'autre se déplacer, voyager et pour d'autre rester chez soi, etc.

 

Tout cela est bon et vrai, et nous ne sommes pas déconnecter de la réalité de la vie et de la relation avec le monde visible des hommes et le monde invisible de Dieu où nous marchons, non par la vue mais par la foi, comme le dit Paul.   

 

La vie chrétienne est une vie d'aventure dans la foi, elle est faite d'expérience spirituelle, elle faite de montagne où nous sommes au sommet dans la présence de Dieu,  mais aussi faite de vallée sombre parfois du doute, de combat et de victoire, d'épreuves en tenant debout malgré tout,

parfois de découragement et d'encouragements et la liste est longue de tout ce que nous pouvons vivre dans le Seigneur. Parce que nous témoignons tous et confessons que Dieu reste fidèle envers nous.

 

Il faut pour cela que nous soyons des chrétiens pratiquant, leur foi qui se concrétise par des actes de foi.

Et où en sommes-nous dans cette foi pratiquante? 

 

Lisons ensemble Luc 5 v 1 à 11

 

Il n'avait même pas le temps de se reposer qu'une foule le cherchait, pour être enseignée

et nous remarquons que La parole du Seigneur est accompagnée, par des signes concrets de puissance de guérisons et miracles. Il va même guérir la belle-mère de Pierre. Jésus aime aussi les-belles mères.

 

Les Paroles du Seigneur sont Esprit et vie et elle s'accompagnent  de signes concrets de guérison, de miracle de délivrance, de conversion.

 

Mais nous allons commencer par cette foule de gens qui se pressait autour de Jésus.

Au verset 1

 1ère pensée  

La foule se presse autour de Jésus, pourquoi ?

Qu'est ce qui attire ces personnes vers Jésus?

  • Est-ce son aspect physique?  NON.

La Bible dit dans  Esaïe 53: 2   « Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, et son aspect n’avait rien pour nous plaire. » pas son aspect physique.

  • Est-ce ses paroles, accompagné de signes?

Quelque chose attirait cette foule vers Jésus, sa compassion, son amour, ses paroles pleines de grâce, son non jugement, pour entendre la parole de Dieu.

 

Un des exemples le plus frappant pour moi, dans notre société de consommation, ce sont les gens devant les magasins pour le 1er jour des soldes, au moment où le rideau du magasin se lève. Avez-vous remarqué comment ils se précipitent pour aller chercher un article et n'importe lequel?

Mais parce qu'il est soldé, on les voit presque ramper jusqu'au rayon pour attraper leurs articles, c'est incroyable! J'espère que ce n'est pas le cas pour vous !

Même si bien sûr! Vous allez comme l'ont dit faire les soldes, ma femme aime faire des affaires. 

 

Un autre exemple: Le festival de Cannes a lieu tous les ans, lorsque les stars de cinéma posent devant les  photographes et les journalistes, avez-vous remarqué cette foule de gens derrière, qui se presse,  rien que pour voir une star de cinéma Dicaprio ou bien Brad Pitt ou encore Will Smith et sans parler des heures que ces gens passent au même endroit avant le début du festival. Ils se pressent rien que pour voir, sans parler d'autre chose…!

2 Luc 5 : 1

Dit « La foule se pressait autour de Lui pour entendre la parole de Dieu »

 

Mais la question que je me pose ce matin, parmi cette foule, autour du Seigneur, pour la plupart de ces gens, qu'est ce qui à changer dans leur vie ? 

Quels sont ceux qui après avoir marché auprès du Seigneur et avoir vu le Seigneur agir puissamment, ont été guéris et l'ont suivi?

 

J'ai moi-même fait le constat en tant que pasteur dans les églises où j'ai exercé mon ministère où  beaucoup de gens, ont fait de grandes expériences dans le Seigneur, ont été guéri miraculeusement, mais qui ne se sont jamais converti.

J'ai une sœur dans la chair, il y a des années de cela, a été guérie d'une perte de sang, et n'a pas donné son cœur au Seigneur.  

 

Combien de personnes sont passés au milieu de nous et ont été visités par le Seigneur et qui sont reparties sans vouloir entrer dans la réconciliation avec Dieu.

 

Mais par contre nous avons beaucoup de sujet de reconnaissance: Dieu a été bon pour notre fille adoptive Aurore,  qui a donné son cœur au Seigneur et qui va s'engager dans les eaux du baptême très bientôt après un temps difficile, elle est retournée à l'église et ne l’a plus quitté après.

 

Dieu est un Dieu de grâce, il accorde sa bénédiction, sa guérison envers ceux qui s'approche de lui.      

 

Pourquoi sommes-nous venu ce matin, qu'elle est notre motivation?

Qu'est ce qui nous attire à venir à l'église?

- Nous attendons quelque chose de sa part, une réponse, une intervention, un miracle.

- Ou bien tout simplement à cause la beauté du bâtiment et son confort?

- Ou bien parce que les personnes que nous rencontrons sont accueillantes?

- Ou bien, pour être enseigné et vivre une croissance spirituelle?

- Parce que nous avons soif et faim de Dieu et de sa présence?

- Ou encore de Vivre la communion fraternelle?

- Ou pour entendre sa parole?

 

Quelle est la motivation de notre cœur? 

Nous pouvons aussi nous presser à venir pour entendre des choses qui vont nous tirer vers le bas  jugement.

La seule motivation, pour certain chrétien, c'est d'entendre des paroles négatives, des critiques ou de critiquer soi-même.

 

Comme le peuple d’Israël qui murmurait dans le désert parce qu’il avait soif et qu’il avait faim.

 

Si notre seul motivation, ce matin c'est de recevoir une parole qui édifie, qui restaure, qui console, un enseignement du Seigneur, pour vivre une guérison, pour encourager les autres, alors je dis vous êtes au bonne endroit.

 

Mais si notre vie chrétienne est de se cantonner seulement à vivre l'église ensemble entre nous, nous risquons de passer à côté de ce à quoi le Seigneur nous appelle tous à vivre. 

 

Il nous faut aller un peu plus loin sur l'invitation du Seigneur, le voulons-nous?

 

Lisons Luc 5 v2 et 3

« Il vit au bord du lac deux barques, d’où les pêcheurs étaient descendus pour laver leurs filets.

Il monta dans l'une de ces barques, qui était à Simon et il le pria de s’éloigner un peu de terre. Puis il s'assit et de la barque il enseignait la foule. »

 

La Barque dans les évangiles tient une place importante pour le Seigneur.

On voit souvent le Seigneur présent au bord du lac de Génésareth ou bien présent dans une barque.

 

3 exemples :

- On voit  les disciples dans la barque où Jésus dort sur le coussin au sein de la tempête.

- On voit Jésus marcher sur la mer et Pierre dans la barque demander à Jésus de lui ordonner de venir vers lui. Le Seigneur lui dit de venir, Pierre sort de sa barque pour aller vers Jésus par la foi sauf que le vent étant contraire, il va avoir peur et s'enfoncer.

 

La barque symbolise Jésus qui s’invite à prendre place dans notre vie et lui laisser le gouvernail pour nous diriger lui-même parce qu'il sait où nous faire vivre de nouvelles expériences tempête ou pas 

 

 

    2ème pensée     

S'éloigner un peu de terre 

v 4    Avance en pleine eau et jetez vos filets

 

Au v 3 Les filets avaient été lavés au bord du lac.

Les autres évangiles précisent que des filets avaient été réparés afin d'être utilisés pour une bonne pêche. 

J’ai eu cette pensée de restauration dans ce que Dieu nous donne, notre service dans le Seigneur avons-nous besoin d'être restauré, pour aller plus loin afin que notre service soit efficace? 

 

Avance en pleine eau et jetez vos filets

 

Est-ce que Simon Pierre était incompétent, incapable de réfléchir, il était pourtant un professionnel de la pêche.

Je me suis arrêté sur le mot: avance ou se mettre en route.

 

Avancer, ce n'est pas s’arrêter, c'est progresser, aller de l'avant, regarder devant et non derrière.

Avancer, ne pas regarder aux échecs passés, Dieu nous restaure, nous relève, nous appelle à marcher par la foi et non par la vue.  

 

Beaucoup de chrétien sont arrêtés pour des raisons différentes, le découragement, le péché, des blessures, les épreuves, etc. 

En regardant devant, c'est vouloir aller plus loin dans le plan de Dieu.

 

Avancer, vivre dans les œuvres qu'il a préparées d'avance.

 

Apprendre à connaître son amour qu'il répand dans nos cœurs par le Saint Esprit.

Pour que cet amour, nous le manifestions envers les perdus, les frères et sœurs dans l'église, notre témoignage.

 

Simon va dire à Jésus: « nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre ».

Simon revient à son expérience douloureuse de ne pas avoir pu pêcher du poisson.

L'échec, la frustration, la déception, pourtant je maîtrise la pêche.

 

Nous avons toujours besoin d’apprendre de lui-même, lorsque nous pensons tout savoir.

Nous aimons être au contrôle des choses et nous voulons être maître de nos situations et nous en sortir par nous-même, maîtriser nos épreuves, on pense que l'on peut s'en sortir avec nos propres forces, avec nos solutions humaines. 

 

Je crois que le Seigneur, voulait  montrer à Simon que même dans ce domaine de la pêche, il devait aussi dépendre de lui maintenant. Tout lui donner, tout lui remettre, même ce que nous pensons savoir nous ne savons rien, lui seul sait ce qui est le meilleur pour nous.

 

 3ème pensée  

Le temps de Dieu, c'est le temps de l'église aujourd'hui. Simon va dire nous avons travaillé, toute la nuit sans rien prendre.

Mais sur ta parole je jetterais les filets.

L’ayant jeté, ils prirent une grande quantité de poissons et leurs filets se rompaient.

 

 

Un acte de foi et d'obéissance, c'est ce que le Seigneur attend de nous dans notre vie de disciple, c'est que nous fassions des pas de foi, dans l'obéissance à sa voix. 

 

Simon Pierre aurait pu ne pas accepter de jeter le filet sur la demande du Seigneur, mais il l'a fait,

certainement qu'il a pris conscience que sans l'aide du Seigneur rien n'est possible dans le domaine du surnaturel.

Où sont les poissons que nous avons péchés?

Il va dire à Simon «  Je te ferai pêcheur d'hommes » voilà les poissons qui symbolisent l'humanité sans Dieu.

C'est l'appel à être les disciples du Seigneur qui  jettent leurs filets sur la parole du Seigneur.

 

Abandonner ce que nous savons déjà dans les mains du Seigneur.

J'ai moi-même vécu cela en pensant maîtriser la situation et bien non, on ne maîtrise rien du tout, on ne tient rien, c'est lui qui a le contrôle sur tout et veut nous enseigner.

 

Voulons-nous vivre des choses surnaturelles, être prêt à entrer dans une vie de l'Esprit.

Entrer dans le temps de Dieu, c'est maintenant le temps d'obéir, de prier, d’agir, d'être rempli du Saint Esprit, de répandre l'évangile.

 

Revenir à l'essentiel: C’est maintenant.

 

Pour Simon Pierre dans cette obéissance de la foi, le Seigneur va bénir la foi de Simon, au point que les filets se rompaient et qu'il a demandé aux autres disciples d'entrer dans la collaboration.

 

Luc : 5 7  « Ils firent signe à leurs compagnons qui étaient dans l’autre barque de venir les aider.

Ils vinrent et ils remplirent les deux barques, au point qu'elles enfonçaient. »

 

Faire participer les autres à la bénédiction de Dieu, pas seulement pour nous, c'est ensemble que nous pouvons vivre les choses de Dieu.

Le miracle s'accomplit ensemble dans l'unité.

Les autres: D'autre barque, peut-être d'autres églises locales, d'autres ministères, d'autre œuvres, d'autres associations, mais l'important c'est que l’œuvre de Dieu se fasse et que la bénédiction de Dieu se répande autour de nous 

 

Être prêt à vivre de la bénédiction de Dieu avec les autres, ceux qui veulent participer s'engager se consacrer, répondre à l'appel du Seigneur.

 

Participer dans l'église à la bénédiction de Dieu pour se réjouir ensemble, jeunes et vieux se réjouiront ensemble.

 

Dieu nous appelle à ne pas regarder à nos échecs passés ou  nos péchés passés, mais à nous laisser restaurer dans son appel à le suivre et accomplir les œuvres qu'il a préparées d'avance.

 

Le Seigneur est assis à la droite du père et avant son départ il dira à ses disciples dans Marc 16 v17 à 20.  Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru, en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues, ils saisiront des serpents, s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades seront guéris. Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et il s’assit à la droite de Dieu. Et ils s’en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la parole par les miracles qui l’accompagnaient.

 

Conclusion:

Jésus est là  pour nous faire entendre sa parole.

Jésus est là  pour que nous allions plus loin dans l'obéissance à sa parole et dans le domaine de la foi.

Jésus est là pour nous conduire dans les eaux profondes de la vie d l'Esprit.

Jésus est là parce que le temps de Dieu, c'est maintenant pour l'église     

 

Yves Rosay

 

Adresse

Eglise Apostolique
2 rue du Moulin Enragé 76170 Lillebonne


Téléphone

06 82 42 08 37

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Eglise Apostolique