Eglise Apostolique
Eglise Apostolique

Le Repos

Le repos

 

Bonjour à tous,

 

Ce matin, j’aimerais nous interpeller sur le thème du repos.

Nous avons une vie active qui ne s’arrête jamais:

- Un enfant a besoin d’une sieste dans l’après-midi pour supporter la journée,

- Un adolescent va changer de rythme pour se reposer, mais restera toujours fatigué,

- Un adulte a hâte d’être en retraite pour se reposer,

- Nos cheveux blancs même à la retraite ne trouvent pas le repos qu’il aimerait avoir.

Le repos :

Comment le pratiques-tu ?

Comment Dieu voit-il le repos ?

Comment Jésus voit-il le repos ?

Comment le pharisien voit-il le repos ?

 

Dans le dictionnaire, ce mot se définit par une cessation d’une activité.

 

Dieu a mis en place ce repos, pour le bien de son peuple.

Le pharisien a un rôle important dans le sabbat, il nous montre le respect de la loi et l’importance de la respecter. Mais par leur regard, nous pouvons nous apercevoir que Jésus est contraire à la loi de son père.

 

Nous verrons :

- dans un premier temps le regard que portait Dieu sur le sabbat pour nous.

- dans un second temps, nous verrons comment les pharisiens ont mis en place ce sabbat.

- Et enfin, pourquoi Jésus est-il en contradiction avec le père ?

 

 

I - Le regard que portait Dieu sur le sabbat, pour nous 

 

Tout d’abord, dans l’Ancien Testament, quand Dieu nous parle du repos, on peut lire que le jour du repos est représenté dans la bible par le sabbat, c’est un jour donné aux Israélites, car c’est un jour sacré pour Dieu.

Nous avons plusieurs passages qui évoquent le sabbat dans l’Ancien Testament. Mais nous allons nous arrêter sur un verset afin de comprendre et voir comment Dieu a mis en place ce jour de repos.

Je vous invite à ouvrir votre bible dans la Genèse 2 verset 2 et 3

Dieu acheva au septième jour son œuvre, qu’il avait faite : et il se reposa au septième jour de toute son œuvre, qu’il avait faite.

Dieu bénit le septième jour, et il le sanctifia, parce qu’en ce jour il se reposa de toute son œuvre qu’il avait créée en la faisant.

 

Pourquoi Dieu, a-t-il décidé de se reposer, ce septième jour ? Nous pouvons lire au verset 31 chapitres 1 de la Genèse que «Dieu vit que tout ce qu’il avait fait était bon ».

Nous avons ici dans ce chapitre un regard de Dieu où, il est conscient des choses qu’il a créées.

 

 

Dans un premier temps, Dieu nous dit qu’il « se reposa », Cela signifie que Dieu s’est arrêté sur sa création et qu’il a repris du souffle pour le travail qu’il vient d'achever. Il a fait silence sur sa création.

 De même pour nous, dans notre vie de famille, de travail, est-ce qu’on s’arrête, est-ce qu’on prend un temps à part où nous pouvons réaliser ce que nous avons fait ?

Vous le savez mieux que moi sur vos préoccupations de tous les jours et il est parfois dur de se présenter devant Dieu pour lui présenter nos faiblesses ou nos biens.

 

Dans un second temps, « il le sanctifia », avant même que Adam et Ève pêchent, Dieu a sanctifié ce jour. Il est question de mise à part, de pureté. Nous avons un Dieu bon, il nous sait pécheurs et par Jésus nous pouvons être sauvés. Je m’arrête et je me mets à part pour le Seigneur, car par lui je suis relevé de mes fautes. Nous reviendrons dans un instant sur la sanctification.

 

 

II - Le pharisien

 

Le pharisien est reconnu dans la bible comme étant un homme haut placé dans la hiérarchie religieuse de la vie spirituelle des juifs. Leurs fondements bibliques étaient basés sur des croyances, comme croire aux récompenses et à la sanction de l’au-delà, ils respectent la loi qui est inscrite dans l’Ancien Testament. Ils ont dû s’appuyer sur différents textes de l’Ancien Testament pour avancer dans leur vie avec Dieu comme celui d’Exode 31v12-17, où le respect du sabbat est annoncé par Dieu. Même si le pharisien a des démarches sincères et honnêtes avec le Seigneur, ce qui est bien, leur problème est qu’ils ne la mettaient pas en pratique la loi. Ils n’avaient qu’un regard littéraire sur les textes.

Sommes -nous pas comme eux parfois? Ou nous observons trop la parole et nous l’interprétons avec notre réalité et nos vérités, au lieu de laisser Dieu nous parler tant tôt d’une manière et tant tôt d’une autre.

Lisons ensemble Exode 31v12-17 qui nous exprime le respect du sabbat.

 

Il est sujet de mort s’il ne respectait pas le sabbat. Dans l’Ancien Testament, la mort était une conséquence par rapport à une désobéissance. Mais Dieu faisait cela afin de les interpeller. La mort est une séparation et ce qui est interpellant quand nous traduisons en Grecque pharisienne par « pharisaios » et en français cela signifie « séparer ». Les pharisiens étaient eux même séparer de Dieu par leur propre dénomination. 

Mais par Jésus si nous donnons notre vie à notre sauveur nous ne sommes plus séparés du Père. Donner sa vie à Jésus se fait juste par une reconnaissance vocale de ta bouche où l’on reconnaît que Jésus nous a sauvés et qu’il est mort et ressuscité pour toi.

 

Et enfin, dans le Nouveau Testament alors que les pharisiens respectent la loi de Dieu, Jésus arrive et il est en contradiction avec le père.

Lors des temps de sabbat, Jésus guérit des malades, ses disciples moissonnent du blé pour en manger.

Pourquoi Jésus est-il contraire à son Père ?

 

III – Pourquoi Jésus est-il en contradiction avec le père ?

Nous verrons dans un temps que Jésus dénonce la mauvaise interprétation de la loi et dans un second temps que Jésus est là pour rétablir le repos selon Dieu. Je vous invite à ouvrir votre bible à Matthieu 12 v1-8 (X3) et Deutéronome 23v28

 

En aucun cas, il ne cherche à les priver de nourriture, comme nous le démontre le Deutéronome, il n’est pas question de manger, mais de respecter le bien de son prochain.

 

Tout d’abord Jésus dit aux pharisiens qu’ils sont contraires à la loi de Dieu. Le pharisien est l’image contraire de Dieu. Dieu a instauré le sabbat afin de faire du bien à son peuple alors que le pharisien va l'utiliser pour culpabiliser le juif. Nous vivons dans un monde qui ne cherche que la perfection et qui oublie parfois le respect de l’être humain. J’entendais cette semaine un reportage d’un sportif de haut niveau, médaillé d’or à chaque compétition. Il informe le média qu’il décide de faire l’impasse sur ce championnat de monde de cet été pour se reposer et atteindre son objectif de l’année prochaine des Jeux Olympiques.

«Se reposer» a pour simple objectif de reposer ce qui vient d’être fait et afin de pouvoir se préparer sur les jours qui arrivent et pour y arriver nous avons besoin de Jésus.

 

Justement, Jésus est venu sur terre non pas pour contredire son Père, mais pour accomplir la loi de Dieu.

Je vous invite à prendre votre bible dans Matthieu 12.9-14.

La main d’un paralysé est guérie lors d’un temps de sabbat. Vous allez me dire « Johan, moi je suis malade et je ne vois pas Jésus me guérir ». Je vais vous répondre par un témoignage que j’ai vécu en Afrique. La guérison là-bas j’en ai vu une, mais aujourd’hui pour moi c’est plus qu’une guérison. C’est une réponse personnelle que Dieu a adressée à une personne pour lui faire du bien.

Alors, toi qui souffre et qui vit avec des culpabilités, qui a le sentiment de ne pas pouvoir te sortir de tes dépendances, maladie, sache que Jésus voit avant tout ta relation avec le Seigneur et qu’il ne t’abandonnera pas. Sois persévérant dans la prière et il te fera du bien.

Dans ce passage, la sanctification est présente, comme j’ai déjà évoqué tout à l’heure. La sanctification est une mise à part, une purification de nos péchés. Dieu est Dieu. Nous sommes pécheurs. Dieu veut avoir ce rôle de Père pour nous afin de nous montrer dans notre vie ce qui n’est pas digne de sa gloire et ce qui est digne. En fait, Dieu veut nous édifier pour que nous grandissions dans son amour, par l’aide du repos.

 

 

Pour conclure, Dieu, nous prépare ce temps de repos afin de nous permettre d’avoir un regard sur notre vie.

Soyons attentifs à ne pas nous enfermer dans nos réalités de vie, mais à nous laisser transformer par Jésus.

Je vais vous laisser avec ce passage biblique dans Matthieu 12 versets 8 « car le fils de l’homme est maître du sabbat » 

 

Johan LEPREVOST

 

Adresse

Eglise Apostolique
2 rue du Moulin Enragé 76170 Lillebonne


Téléphone

06 82 42 08 37

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Eglise Apostolique